L'AS Monaco n'a fait qu'une bouchée de Montpellier: 4-1. Malgré le fait que le coach, Claudio Ranieri, ait opté pour un duo en attaque en alignant Emmanuel Rivière à côté de Falcao, Yannick Ferreira Carrasco était titulaire. Il évoluait à nouveau sur le flanc gauche dans un dispositif légèrement différent par rapport à celui qui s'était imposé 0-2 à Bordeaux le week-end précédent.

Chargé de botter les coups francs et les coups de coin, Ferreira Carrasco a parfois manqué de précision dans ses centres.

En revanche, dans son couloir gauche, Ferreira Carrasco a régulièrement laissé sur place son adversaire direct.

L'attaquant belge s'est multiplié et à la 55ème, excentré sur le côté droit, il remisa à l'entrée du rectangle où Ocampos reprit le ballon d'une tête plongeante que Pionnier, le gardien adverse, sortit au prix d'un superbe arrêt. A la 64ème, Ferreira-Carrasco a été à la base de l'exclusion de Congré. L'arrière central de Montpellier a fauché l'ailier monégasque, qui s'enfonçait dans sa zone après avoir éliminé quatre adversaires. La roue a enfin tourné pour Carrasco qui, à la 81ème, crocheta vers l'intérieur et frappa du droit. Son tir, dévié, obligea Pionnier à repousser le ballon dans les pieds de Rivière, lequel marqua son 3ème goal, le 4ème de Monaco.


Gianni Bruno fait craquer Valenciennes

Bastia a longtemps manqué de profondeur face à Valenciennes, une équipe qui s'exporte pourtant mal (elle n'a gagné que 6 matches sur 63 en déplacement). Il a ainsi fallu attendre la 76ème minute pour voir enfin Gianni Bruno faire craquer la défense nordiste, privée de plusieurs titulaires (Lindsay Rose et Gaëtan Bong absents pour blessure).

Lancé par Yatabaré, l'ex-lillois a profité d'une mésentente entre le gardien adverse Nicolas Penneteau et son défenseur Kenny Lala qui se téléscopèrent, pour ouvrir la marque. Score final 2-0.

A Reims, le Lillois Divock Origi a été moins à l'aise que lors de la première journée (1-0 contre Lorient). Non seulement il n'a pas marqué mais il n'a jamais paru en mesure de percer le mur rémois. Il a d'ailleurs été remplacé par Salomon Kalou à la 65ème. Reims a gagné 2-1.

Enfin dans un stade municipal du Ray vide, le match se déroulant à huis-clos suite aux incidents qui s'étaient produits la saison dernière contre Lyon, Nice, avec Christian Brüls sorti à la 78-ème et remplacé par Mahamane Traoré, a remporté son premier succès contre Rennes (2-1).

Defour a dû laisser sa place à un attaquant

Steven Defour était titulaire lors du déplacement du FC Porto à Setubal (victoire 1-3). Le Diable rouge a évolué sur la gauche d'un duo posté devant la défense. Setubal a fait sauter ce dispositif dès la 14e par Rafael Martins. En première période, Defour s'est distingué par une superbe passe à Jackson Martinez, l'attaquant colombien loupant l'occasion d'égaliser.

A la reprise, Josué a remis les deux équipes à égalité (48e). A la 50e, mécontent de la décision de l'arbitre, le gardien de Setubal, Kieszek, s'est fait exclure. Un fameux cadeau pour Porto dont Defour n'a pas profité. Il est sorti à la 60e. Un choix tactique de Paulo Fonseca qui a aligné un attaquant supplémentaire, Quintero. Une minute après être monté au jeu, le Colombien a donné l'avance aux Dragons avant que Jackson Martinez n'assure la victoire à la 88e.

Alderweireld capitaine, vainqueur et blessé

Ajax, champion des Pays-Bas, s'est bien repris après sa défaite à AZ Almaar (3-2) lors de la 2-ème journée du championnat des Pays-Bas. Le Diable Rouge Toby Alderweireld et ses coéquipiers ont en effet remporté le Clasico contre Feyenoord Rotterdam 2-1, score acquis à la mi-temps, dimanche en début d'après-midi devant 50.000 spectateurs à l'Arena Asmsterdam.

Un doublé signé en 6 minutes par l'Islandais Kolbeinn Sigthorsson, sur penalty (faute inutile de Ruud Vormer sur Viktor Fischer) à la 31-ème, puis de la tête suite à un centre de Ruben Ligeon à la 37-ème, a en effet répondu au goal d'ouverture de l'inévitable buteur italien de Feyenoord Graziano Pellè à la 7-ème minute.

Toby Alderweireld était capitaine. Il a joué tout le match en défense centrale. Touché à l'oreille quite à un violent contact avec l'attaquant italien de Feyernoord Graziano Pellè, le Diable Rouge s'est rendu à l'hôpital parce qu'il se sentait nauséeux. Verdict: notre compatriote souffre d'une déchirure du tympan. Il devrait toutefois être opérationnel pour le déplacement de vendredi soir (20h00) à Heerenveen.

A noter que l'attaquant suédois d'Anderlecht Samuel Armenteros, prêté à Feyenoord, est entré au jeu à la place de Lex Immers à la 70-ème minute.

Ajax, 4-ème, compte à présent 6 points (le PSV et PEC Zwolle en totalisent 9 sur 9), alors que Feyenoord n'en a toujours... aucun. Une première dans son histoire à ce stade du championnat !


De Bruyne déjà décisif, Hazard virevoltant et Lukaku apprécié

José Mourinho a parfaitement réussi sur le banc de Chelsea avec une victoire convaincante 2-0 devant le promu Hull dimanche à Stamford Bridge pour la première journée du championnat, grâce à des buts d'Oscar et Lampard.

Neuf ans après sa première arrivée chez les Blues, Mourinho est revenu en véritable Dieu vivant. Applaudi, acclamé, célébré par tout un stade, il n'y en avait que pour lui avant le coup d'envoi.

Plusieurs baisers vers la foule, quelques révérences et le technicien portugais a pu se concentrer sur son premier match de Premier League.

Et il n'a fallu que quelques secondes pour comprendre que rien n'avait vraiment changé entre le Chelsea de la première ère Mourinho et celui présent sur la pelouse de Stamford Bridge dimanche.

Même mouvement, même faculté à se projeter vite vers l'avant, à se créer des occasions mais aussi à contrôler les moments forts et faibles d'une rencontre. Même Frank Lampard, auteur d'une bonne saison l'an passé, a semblé rajeuni depuis le retour de Mourinho.

Dimanche, il a certes manqué un penalty (5) mais a inscrit un superbe coup franc (2-0, 25) et été au coeur de tous les bons moments des Blues.

Seul changement, les nouveaux arrivés dans l'effectif depuis le départ de Mourinho en 2007. Oscar, buteur (1-0, 12), De Bruyne, magnifique passeur décisif sur le premier but, Hazard, virevoltant sur son coté gauche, Schurrle et Lukaku entrés en cours de jeu, sont des visages que le Portugais a découverts cette année. Monté au jeu à la 75ème à la place De Torres, Romelu Lukaku a tenu le ballon très haut dans le camp adverse. Il peut se montrer satisfait, les supporters trouvant qu'il a mieux joué que l'Espagnol.

S'il faut prendre en considération le faible niveau du promu Hull, qui pourrait avoir quelques soucis pour se maintenir au vu de sa prestation du jour, la performance de Chelsea a été impressionnante de bout en bout.

Mais les Blues n'ont jamais été inquiétés sur cette rencontre, et devront se mesurer à un adversaire plus consistant pour connaitre leur vrai niveau de forme. Lundi prochain (21 heures), sur la pelouse du champion en titre Manchester United pour la 2-ème journée de Premier League, par exemple.