Infantino était présent à la Maison Blanche lors de la signature de l'accord sur la normalisation des relations entre Israël, les Emirats Arabes Unis et Bahreïn.

Le patron de la FIFA a également discuté avec Trump des préparatifs du Mondial 2026 qui aura lieu aux Etats-Unis, Canada et Mexique. L'objectif de la FIFA est d'avoir un quartier général aux Etats-Unis pour le Mondial. Selon la FIFA, Infantino et Trump ont également discuté de l'impact de la coupe du monde sur le développement du football aux Etats-Unis.

Infantino a également rendu visite à William Barr, le ministre américain de la justice, pour l'aide américaine dans la lutte contre la corruption au sein de la FIFA. En 2015, une enquête du FBI avait mené à l'arrestation de personnes haut placées au sein de l'instance internationale. "Je suis convaincu que cela permettra de restaurer la crédibilité et la réputation de la FIFA au plus haut niveau", a déclaré Infantino.