L'Algérie, premier adversaire des Diables rouges au Brésil l'été prochain (le 17 juin à 18h, du côté de Belo Horizonte), semble connaitre une drôle de crise en coulisses. L'Equipe affirme dans ses colonnes ce mardi matin que le sélectionneur des Fennecs n'est pas en odeur de sainteté avec le président de la fédération, un certain Mohamed Raouraoua.

Des tensions qui viendraient du refus d'Halilhodzic de prolonger son contrat rapidement. L'ex-coach du PSG semble en effet vouloir prendre son temps et serait accusé par ses employeurs d'être imprécis dans sa communication. Il n'en faut pas plus pour propager la rumeur d'un limogeage imminent en Algérie. De quoi faire réfléchir Halilhodzic qui avait déjà manqué le mondial 2010 (avec la Côte d'Ivoire, à l'époque) à quelques mois près… ?

Une chose est certaine, il sera difficile pour l'Algérie de le remplacer par un entraîneur aussi réputé que coach Vahid. Nous avions d'ailleurs fait du Bosnien l'homme à suivre côté algérien lorsque nous vous avions présenté les Fennecs, le soir du tirage au sort.