La Fédération algérienne de football (FAF) a confirmé jeudi que l'entraîneur bosnien sera bien à la tête de l'équipe nationale d'Algérie, premier adversaire de la Belgique au Brésil, cet été lors de la Coupe du monde de football.

Le torchon brûlait depuis quelques jours entre Vahid Halilhodzic, qui ne souhaite pas renouveler son contrat, et le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Selon la presse algérienne, Mohamed Raouraoua aurait pris langue avec plusieurs coaches étrangers, comme l'Italien Giovanni Trapattoni ou le Français Philippe Troussier, pour remplacer le Bosnien, que l'on disait poussé vers la sortie.

La Fédération a publié un communiqué jeudi sur son site internet, confirmant Vahid Halilhodzic.

"Certains articles de presse font état du départ du sélectionneur national Vahid Hazlilhodzic. La Fédération algérienne de football affirme que le sélectionneur national continue d'exercer sa mission à la tête de l'équipe nationale pour la participation à la Coupe du monde, et cela conformément au contrat qui lie les deux parties. La Fédération algérienne de football tient à souligner que la préparation de l'équipe nationale à un évènement aussi important requiert la mobilisation de tous les moyens nécessaires et notamment une totale sérénité", selon le commnuniqué de la FAF.

C'est contre l'Algérie que les Diables Rouges débuteront leur Mondial, le 17 juin (18h00) à Belo Horizonte (groupe H). Les Fennecs affronteront ensuite la Corée du Sud (22 juin) et la Russie (26 juin).