Faris Haroun : "C'est une grande joie pour le club et la ville. Personne ne nous disait favoris, tout le monde nous donnait perdants, les médias, Bruges. On a montré qu'on était là, on s'est battu pour chaque mètre. On a eu les occasions les plus franches donc c'est amplement mérité pour nous. C'était le premier match de la saison donc c'était important d'être solide. Je veux dédier la victoire aux joueurs et à l'entraîneur qui ne sont plus là. La grinta, c'est la marque du club mais le coach a mis en place un super plan. On a réussi à les mettre en difficulté quasiment tout le match. Bruges était hautain tout le match, je n'ai pas apprécié ce qu'il s'est passé à la fin de la rencontre. Ils peuvent garder les bouteilles pour l'année prochaine."

Lior Refaelov : "C'est un grand moment pour moi et pour tous les joueurs mais aussi pour le club après de nombreuses années sans titre. En tant que joueur, on joue pour ce genre de moment. Jouer contre Bruges a toujours été très spécial pour moi, il y avait beaucoup d'émotions. Notre plan a très bien marché en première mi-temps. En deuxième, on a bien défendu même si on a moins joué avec la balle. C'est dommage de ne pas avoir pu jouer devant le public."

Simon Mignolet : "On a mal joué en première mi-temps. L'Antwerp avait plusieurs occasions et gagnait les duels. Ça aurait été un autre match si on avait commencé comme en deuxième mi-temps. On a changé des choses après la pause en mettant plus de pressing. Ils jouaient leur style en défendant à onze, on n'a pas réussi à trouver l'espace."

Philippe Clément : "On n'était pas prêt en première mi-temps. L'Antwerp l'était beaucoup plus. J'étais fâché à la pause car je ne reconnaissais pas mon équipe. On a eu une bonne réaction en deuxième mi-temps mais il fallait encore réussir à marquer. Je ne sais pas s'il y avait trop de pression, c'est dur de faire le doublé. À l'avenir, on doit jouer chaque minute comme on a joué en seconde période. Les joueurs doivent être des gagnants et il faudra s'imposer face à Charleroi la semaine prochaine."

Ivan Leko : "C'est fantastique, c'était mon premier match ici et on gagne déjà une finale. Beaucoup de gens disaient qu'on avait peu de chances de gagner le match mais on a mérité de le remporter. Je suis super fier de mes joueurs. C'est dommage que l'on ne puisse pas être avec les supporters, cela aurait été une belle fête. La clef,c'est qu'on a été meilleurs, on est venu avec un plan. Je crois que le club va continuer à grandir grâce à l'Europa League. On va profiter deux, trois jours mais il faudra reprendre le travail après car il nous en reste beaucoup.