Si Zlatan Ibrahimovic a inscrit un but décisif contre les Îles Féroés, ce sont surtout ses frasques qui ont marqué


STOCKHOLM Ibrahimovic s'est encore distingué ce vendredi. Positivement d'abord, puisque le capitaine de la sélection suédoise a été décisif pour son équipe. Auteur d'un assist et d'un but, il a permis à la Suède de sortir du piège que lui tendaient les Îles Féroé.

Mais Zlatan a également fait resurgir son côté plus ténébreux. D'après les dires des joueurs féringiens, le joueur du PSG n'a pas arrêté de les mépriser tout au long de la partie. Et il s'est plu à narguer le capitaine de la sélection des Îles Féroé en lui demandant à l'issue de la rencontre où il jouait et combien il gagnait.

Une attitude de bas de classe que le Suédois ferait mieux de corriger. Car à force d'enchaîner les frasques de ce genre, c'est son image que le joueur ternit. S'il fait l'unanimité sur le terrain, Ibrahimovic devrait rester concentré sur ce qu'il sait faire de mieux, jouer au foot! Un beau duel contre l'Allemagne l'attend justement mardi...

© La Dernière Heure 2012