Daniel Zitka, porté par le soutien des entraîneurs et de ses équipiers, livre sans doute sa meilleure saison à Anderlecht


ANDERLECHT Dimanche soir, Daniel Zitka a une nouvelle fois fait preuve de son excellente forme actuelle, en gardant son but inviolé malgré les nombreux assauts rouches . Depuis le début de saison, c'est déjà au moins la sixième fois que Zit- ka gagne des points . La rotation et sa place de réserviste de la saison dernière paraissent déjà bien loin. "Je ne sais pas si je suis dans la forme de ma vie mais c'est clair que depuis le début de saison, j'ai de très bonnes sensations, meilleures que lors des années précédentes", raconte un Zitka toujours de bonne humeur. "Je sens que tout le monde dans le club a une grande confiance en moi, que ce soit mes coéquipiers, les entraîneurs ou les dirigeants. La preuve : je n'ai manqué qu'une seule rencontre cette saison, c'était en Coupe, contre Dessel."

La phase de l'accrochage entre le portier tchèque et Jovanovic alimente encore les conversations dans les bistrots anderlechtois et liégeois. Zitka ne se montre pas de mauvaise foi... "Je le touche mais l'arbitre doit prendre sa décision en une fraction de seconde et une fois qu'il a fait son choix, il faut le respecter. Je suis fair-play mais je ne vais quand même pas demander à l'homme en noir de siffler penalty !"

"Jamais peur de sortir"

Malgré les risques du métier de gardien, le Tchèque n'a pas froid aux yeux. "Je n'ai jamais peur de sortir, même s'il peut arriver que les pieds de l'attaquant heurtent mon visage. Quand je sors, je ne me pose pas de question, j'espère simplement que l'adversaire aura le réflexe de sauter. La seule fois où il m'est arrivé un incident, j'avais 17 ans mais je ne m'en souviens pas. Je m'étais réveillé dans l'ambulance après avoir avalé ma langue, avec un oeil au beurre noir. Deux semaines plus tard, je retournais déjà sur les terrains !"

L'un des points positifs de la soirée de dimanche fut le comportement de la défense anderlechtoise, souvent critiquée depuis le début du championnat : "En début de saison, nous avons pris trop de buts. Si l'on ne regarde que les matches à Saint-Trond, à Westerlo et contre Genk, nous avons encaissé en 270 minutes autant de buts que les Limbourgeois sur tout le championnat ! Il ne faut pas chercher d'excuse : il y a eu des changements derrière mais aussi dans les autres lignes. Cela dit, aujourd'hui, ça va mieux..."



© La Dernière Heure 2006