Insultes dans les stades: la Communauté française et l'UB coopéreront

Football

Publié le

Insultes dans les stades: la Communauté française et l'UB coopéreront
© D.R.

M. Derwa participait à la réunion mais il a quitté celle-ci sans faire de commentaire

Virton confirme le reportage RTBF

BRUXELLES La Communauté française et l'Union belge de football collaboreront afin d'endiguer le phénomène des insultes et des agressions verbales dans les stades, est-il ressorti d'une réunion qui a eu lieu jeudi entre le ministre-président Rudy Demotte, les responsables de l'Union et le manager de Tubize, Louis Derwa. La Communauté attend maintenant les propositions de la fédération sportive.

Cette collaboration devrait prendre la forme de campagnes de prévention, à l'instar de celles qui ont déjà été menées en 2000 et 2001. Elles viseront tous les niveaux du football, en particulier les jeunes qui font leur premier pas sur le terrain.

""Nous ne voulons pas que ce phénomène apparaisse comme une banalité", a expliqué M. Demotte, apaisé depuis sa réaction courroucée contre l'Union belge et sa décision dans le dossier Derwa.
"C'est surtout un problème d'éducation. Si on entend par exemple les cris de certains parents devant leurs enfants, c'est très grave", a commenté François De Keersmaeker, président de l'Union.

L'Union belge a réprimandé à la mi-février le manager de Tubize parce qu'il était monté sur le terrain pour protester contre des chants anti-wallons entonnés par des supporters de Genk. Elle avait qualifié ces chants de "ludiques voire taquins", créant ainsi un tollé dans la classe politique francophone.
M. Derwa participait à la réunion mais il a quitté celle-ci sans faire de commentaire.

© La Dernière Heure 2009

Newsletter Sports+

Vos articles Sports

Fil info