Par contre, Ariël Jacobs pourra signer un contrat de 2 ans comme T1

ANDERLECHT Ariël Jacobs ne sera pas le premier directeur technique de l'histoire d'Anderlecht. Pourtant, au lendemain de la qualification à Bordeaux, Herman Van Holsbeeck avait déclaré que ce serait la meilleure solution dès la saison 2009-2010. La saison prochaine, Jacobs resterait entraîneur. "Si Van Holsbeeck a déclaré cela, c'est dû à un problème de communication" , dit Roger Vanden Stock dans RSCA Magazine .

Jacobs n'a jamais caché que l'idée de Herman Van Holsbeeck ne lui disait pas grand-chose. C'est ce qu'il a répété, hier : "Être directeur technique n'a jamais été une option pour moi. Après une période comme entraîneur, on ne commence jamais de zéro. Il y a toujours des choses qui se sont passées et qui ne facilitent pas le travail par après."

Au lieu d'un an comme entraîneur, Jacobs recevrait un contrat de deux saisons comme T1 . "J'attends , dit-il. Même si les choses tournent bien pour le moment, il est trop tôt. Dans un mois, je vais me mettre à table avec la direction pour définir quel type de joueurs il faut à notre équipe. "

N'est-ce pas un indice que dans sa tête, Jacobs sait qu'il restera T1 ? "Non, mais il faut songer à l'avenir du club" , prétend-il. On le sait : Jacobs est modeste et n'aime pas recevoir trop de publicité. Hier, il a donné un exemple. "Après notre qualification à Bordeaux, je déplorais qu'on parlât tellement de ce poste de directeur technique. C'est l'équipe qui méritait des éloges, pas une seule personne."



© La Dernière Heure 2008