Felice Mazzu pointe du doigt la mentalité du football belge

WOLUWE-SAINT-LAMBERT Il l’avait laissé sous-entendre au soir du partage contre l’Union : Felice Mazzu a pris la décision de snober le match retour de ce quart de finale de Cofidis Cup qui tombe comme un cheveu dans la soupe.

“S’il avait eu lieu à sa date initiale, à savoir le 26 janvier, j’aurais certainement agi autrement. J’au-rais aussi joué le jeu si, au match aller, l’arbitrage avait été plus cohérent. J’ai encore revu les images hier (NdlR : lundi) et je me demande encore comment on a pu refuser le but à Amoah qui n’était pas du tout hors-jeu. Quant à Dufoor, il n’est vraiment pas évident qu’il touche le ballon de la main. Simplement, nous avons été victimes de la règle en vigueur en Belgique : un petit ne peut pas éliminer un grand . C’est une triste mentalité si l’on compare notre Coupe avec les pays limitrophes. Pourquoi y a-t-il autant de surprises en France ? Parce qu’on joue le jeu en faisant déplacer le grand chez le petit et en une seule mnache. Malheureusement, les récents événements de la Ligue Pro prouvent que c’est le règne de l’argent et uniquement lui qui compte. L’esprit de la Coupe est bafoué.”

Felice Mazzu ne prend personne au dépourvu en alignant des jeunes qui recevront une chance unique de se montrer dans un match médiatisé : “Nous avons beaucoup discuté dans le club avant de prendre cette décision. Le championnat prime sur une compétition qui, a priori, avec ce 0-2 au marquoir et avec la perspective de jouer à l’Ottenstadion, ne peut plus rien nous rapporter. Dans un mois, on aura oublié la Coupe, mais le championnat, lui, entre dans sa phase décisive et avec un noyau étriqué je ne voulais pas prendre de risques. Je n’aurai déjà que 13-14 joueurs à Huy samedi. La Gantoise a été prévenue et alignera aussi une équipe allégée. Elle n’aura rien à craindre.”

Il s’agit de ne pas prendre une tripotée pour que la Coupe ne se termine pas en eau de boudin. “Eau de boudin ? Impossible ! Nous avons tiré un maximum de profit de ce beau parcours, et je m’excuse encore auprès de tous, à commencer par nos supporters qui ont déjà acheté leur place. J’espère qu’on nous comprendra.”



© La Dernière Heure 2011