Le gardien rouche , qui jouait dans son jardin à Andenne contre Craiova, espère rester numéro 2

ANDENNE Même si Olivier Renard n'avait pas été blessé (entorse du genou qui le tiendra écarté des terrains une semaine encore), il était prévu que Jérémy De Vriendt joue, samedi soir, le match amical contre les Roumains de Craiova, à Andenne.

"L'entraîneur fait tourner le noyau lors des matches de préparation" , rappelle le jeune gardien, qui avait déjà été aligné contre Grivegnée, lors de la première rencontre amicale, et qui avait joué les dernières secondes à Tubize. "Je dois profiter de chaque occasion pour montrer que je mérite de rester numéro 2 (NdlR : en alternance avec Aragon Espinoza, comme la saison passée ?). Malheureusement, ce samedi soir, je n'ai pas eu beaucoup de travail et j'ai tout de même encaissé deux buts. C'est assez frustrant !"

D'un autre côté, le joueur de 21 ans n'a rien à se reprocher sur les deux buts marqués par les Roumains. "Ce sont deux face-à-face... Les attaquants n'avaient plus qu'à m'ajuster... Mais il faut l'accepter, cela fait partie du foot. J'espère juste recevoir d'autres chances. Je ne joue pas souvent, donc je dois encore trouver des automatismes."

Motif de satisfaction, tout de mê- me, Jérémy De Vriendt a eu l'occasion de jouer dans son jardin .

"En effet, j'habite à Maillen, à dix kilomètres de Namur. C'est agréable de jouer dans la région, devant la famille et les amis."



© La Dernière Heure 2007