Lors d'un entretien accordé à nos confrères d'Eleven Sports, le frère de Big Rom est revenu sur son expérience à l'Euro 2016 ainsi que le sur le traitement réservé à son frère.

Jordan Lukaku a évoqué le cas de son frère, Romelu. Il ne comprend pas le traitement médiatique dont Big Rom a fait preuve. "Romelu, on l'a enterré trois fois. Pour chaque concurrent. D'abord avec Christian Benteke, (...) ensuite avec Divock Origi, (...) et puis avec Michy", précise-t-il en se payant Batshuayi.

"On a essayé de l'enterrer mille fois, avec tous les attaquants avec qui il était en concurrence. Ils étaient tous, soit disant, meilleur que lui. Mais pourquoi ce (ndlr: le traitement médiatique) n'est que avec lui ? Ce n'est pas avec quelqu'un d'autre. Lui, il est gentil. Il n 'est pas comme moi. Moi, s'il faut, je peux être un ... Je ne vais pas dire le mot. Lui, il ne parle pas. Il dit que des trucs positifs. Il montre son mental et sa persévérance. Malgré tout ça, on lui chie dessus", conclut-il.

Jordan règle aussi ses comptes avec Wilmots

S'il concède "ne pas avoir été bon" voire carrément "nul" (sic) lors de l'épopée des Diables rouges en France lors du dernier Euro, Jordan Lukaku ne mâche pas pour autant ses mots au moment d'évoquer l'ancien sélectionneur de la formation belge, à savoir un certain Marc Wilmots.

"Qui ? Ha oui, il est bon ?", apostrophe-t-il avant d'ajouter: "Moi je ne le trouvais pas excellent. Avec toutes les armes qu'on avait... C'était: 'donne la balle à Eden'".

Le cadet n'a, semble-t-il, toujours pas digéré son expérience sous les ordres du Taureau de Dongelberg.

"Kompany ne sait pas faire tout tout seul"

Jordan Lukaku s'est aussi penché sur la méthode de Vincent Kompany à Anderlecht. "Le projet Kompany ? Ca va être difficile. Mais s'il arrive à transmettre cette philosophie qu'Anderlecht a en jeunes et reproduire le même football en équipe première, ils seront partis pour des années". 

L'ancien Diable Rouge estime qu'il faut laisser plus de temps à Vince The Prince au RSCA: "Les attentes étaient énormes. Ok, c'est un capitaine énorme. Mais c'est pas Football Manager. Mais il doit faire quoi ? Les transferts, le coaching, être capitaine, faire le jeu ? Tranquille. Donnez lui un peu de temps et une structure autour de lui et il est capable de le faire. Mais il sait pas faire tout tout seul".