Football

Le défenseur Blaugrana a savouré la qualification des Catalans

BARCELONE Fatalement, la déception côté milanais était à la hauteur des espoirs qui avaient germé après l’exploit du match aller. “C’est vrai que nous sommes tristes car nous avions de grands espoirs mais c’est le football” , soupirait Massimiliano Allegri. “Nous sommes une jeune équipe, nous avons besoin de grandir et ce genre d’expérience va nous permettre de le faire”.

“Il faudra tirer les leçons de ce qu’il s’est passé car nous n’étions au niveau ce soir” , déplorait Massimo Ambrosini. “Nous ne voulions pas encaisser de but rapidement et c’est exactement l’inverse qui s’est produit.”

Et c’est ce qui a permis à Barcelone de poser les jalons de ce revirement de situation.

“Nous avons eu la chance de marquer vite et cela nous a beaucoup aidés” , reconnaissait Gérard Piqué.

“On avait dit avant cette rencontre qu’il fallait partir très fort et c’est exactement ce que nous avons fait. Nous avons marqué ce but tôt dans la partie, c’est ce que nous cherchions. Nous avons toujours eu le sentiment que nous pouvions revenir dans cette double confrontation” , poursuivait David Villa. “Les supporters ont toujours été derrière nous, ils ont toujours eu confiance en nous. Ils savaient qu’on pouvait le faire et on l’a fait pour eux. Des moments pareils font oublier les instants plus délicats. Après ce que nous avons vécu ce soir, qu’importe qui nous affronterons en quart.”

Pour Jordi Alba, l’important était d’avoir replacé l’église Barça au milieu du village du football européen. “Sur ce match, on a su montrer que le Barça est immortel. Maintenant, tout peut arriver et pourquoi pas continuer comme ça jusqu’en finale ?”

La suite du chemin s’arpentera en tout cas avec Tito Vilanova. Jordi Roura effectuait sa dernière pige hier soir en Ligue des Champions et il a parfaitement terminé son interim sur la scène européenne.

“C’était un match incroyable. Les joueurs ont démontré une fois encore qu’ils étaient vraiment particuliers. Ils ont montré un vrai dévouement et je suis fier d’eux. Nous avons eu un peu de chance quand Milan a touché le poteau” , expliquait Roura avant de conclure : “Tito Vilanova m’a dit qu’il était très heureux et très satisfait” . Comme tout Barcelone l’était hier soir.



© La Dernière Heure 2013