Jouer au foot coûtera 2€ de plus

Football

Yves Taildeman

Publié le

L'Union belge va demander une cotisation de 5€ par joueur, les petits clubs protestent

BRUXELLES Bientôt, jouer au football coûtera 2€ plus cher par joueur. La cotisation que chaque club devra payer par joueur inscrit à l'Union belge ne sera plus de 3€ mais de 5€. Et les amendes (cartes jaunes, rouges ou d'autres infractions) ne seront plus multipliées par 3 comme maintenant mais par 4 ou 5.

La raison ? Germain Landsheere, le trésorier de la Fédération, a tiré la sonnette d'alarme à la réunion du comité exécutif. Pour la première fois, l'UB se dirige vers un déficit. Le professionnalisme coûte de l'argent (les salaires de Vandereycken et de Demol sont considérables), les éliminations pour les grands tournois commencent à peser, les assistances pour des matches de Diables sont nulles (1.771 payants contre la Tchéquie), des sponsors se retirent, la télé ne rapporte plus autant pour des matches des Diables, etc.

"2€ fois 450.000 membres, c'est 1 million" (Landsheere)

Une hausse de 2€, cela paraît peu. Surtout qu'à l'heure actuelle, un joueur paie une cotisation de 100 € à 250 € par saison à son club. En échange, il reçoit souvent un sac de football, un training ou un ballon. "Mais pour nous, c'est une somme importante, dit Landsheere. 2€ multipliés par nos 450.000 membres..." C'est presque 1 million.

Seulement, c'est le principe qui dérange les (petits) clubs. Doivent-ils être la victime des mauvais résultats des Diables Rouges ? "On est des centaines de présidents à considérer l'Union belge comme des incapables", "Ils ne savent que les petits clubs. Que devons-nous faire ? Arrêter, alors qu'on occupe des milliers de jeunes ? Ou créer une révolution de palais ? La Fédération est si puissante qu'on va payer."

"On doit remplir les pochesde Vandereycken ? Lamentable"

Jacques Maricq, président d'Uccle Léopold (promotion), n'en croit pas ses oreilles. "Mais c'est scandaleux et lamentable. C'est facile de tomber sur les petits pour payer des entraîneurs de l'équipe nationale qui ne sont pas dignes de ce nom ! Si on arrête le foot, on arrête le social, et les jeunes se retrouveront en rue. Qu'ils réfléchissent bien avant de faire des conneries. C'est une décision démagogique."

En Flandre, aussi, on est contre. Benedict Boone, président de Merelbeke (P2), dit : "Les mauvais résultats des Diables proviennent d'une mauvaise gestion. Pendant 20 ans, l'Union belge a mal été gérée. Nous en sommes les victimes. Et s'ils divisaient les rémunérations des chefs de l'Union belge par deux ? Ces caciques ont une moyenne d'âge de 90 ans. Nous devons payer leurs réceptions. Plus on a de jeunes joueurs, plus on est puni, alors qu'on devrait être subsidié. J'ai assisté au match Belgique-Tchéquie. Abominable. Je préfère être président de Merelbeke que des Diables, dont les entraîneurs ne font que se remplir les poches."



© La Dernière Heure 2007

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info