Le buteur serbe a repris hier avec le Standard mais il espère un transfert vers un club qui joue la C1

Mercato été 2007

SCLESSIN Milan Jovanovic était bien là, hier, pour le début du stage du Standard. Après la finale de la Coupe, on ne s'attendait pourtant plus à voir l'attaquant serbe en rouche ...

"En rentrant en Serbie, je croyais que j'avais deux solutions : rester ou partir... Je ne sais pas si c'est encore le cas aujourd'hui."

Comprenez que le buteur serbe ne sait pas si le Standard est prêt à le laisser partir : "Ce qui m'ennuie, c'est que je n'ai pas mon sort en main" , poursuit le joueur sous contrat à Sclessin jusqu'en 2009. "Je n'ai pas encore vu la direction mais on doit trouver une solution pour préparer dès maintenant mon après-carrière. Dans le foot, on ne sait pas ce qui peut arriver, et je sens que c'est le moment pour moi de faire un pas en avant."

Là encore, il s'agit de lire entre les lignes. S'il doit rester à Sclessin, Jova veut renégocier les termes de son contrat avec les dirigeants liégeois. Mais il préférerait clairement un transfert.

"Je ne sais pas encore où. J'ai énormément de contacts avec des superbes clubs mais je ne sais pas s'ils sont suffisamment concrets. Pour le moment, il n'y a qu'une offre ferme, dans un club espagnol du subtop... qui ne joue pas la Ligue des Champions. Tous les joueurs veulent évoluer dans la Liga mais je préfère un championnat moins relevé, dans un club qui joue la C1."

Vu ses mauvaises expériences au Shakthar Donetsk et au Lokomotiv Moscou, le joueur de 26 ans a tout de même repoussé deux possibilités émanant des pays de l'Est.

"Conceição, Rapaic, Deflandre, etc. Tout le monde part..."

Milan Jovanovic se veut ambitieux. Or, au Standard, il s'aperçoit à regret que plusieurs grands joueurs sont partis durant ces dernières semaines.

"Tout le monde part ! Cela ne peut pas me rendre heureux de voir des joueurs comme Conceição, Rapaic, Deflandre, Geraerts ou Sa Pinto s'en aller. L'équipe est jeune à l'heure actuelle, et je crains que nous manquions d'expérience. Ces joueurs n'étaient pas trop vieux : regardez l'AC Milan qui a gagné la C1 avec Maldini, Inzaghi, etc."

D'un autre côté, le Standard a transféré Dieumerci Mbokani et serait toujours sur la piste de François Sterchele... Pour anticiper le départ de l'international serbe ? "Je l'espè- re... Mais si je reste, pas de problème. La concurrence, c'est une bonne cho- se, et cela nous a manqué l'an passé. J'aime ce club, qui m'a redonné ma chance, mais je sens qu'il est temps pour moi de progresser."

Ces jours-ci, Milan Jovanovic tient néanmoins à faire le vide et à se concentrer sur la préparation : "C'est une période capitale. Si je pense à mon futur plutôt qu'à travailler, ce sera néfaste pour tout le monde..."



© La Dernière Heure 2007