Milan Jovanovic ne se montra ni déçu, ni surpris, sauf du classement final de son pote Mbokani

OSTENDE Grand seigneur et bon perdant, enfin peut-on le définir ainsi alors qu'il termina dans la roue du vainqueur, Milan Jovanovic fut le premier à féliciter son équipier.

"Derrière Mbokani, Axel était mon second favori. Bravo à lui ! Cet énorme talent fait partie à mes yeux des cinq meilleurs jeunes joueurs européens actuellement. Je suis persuadé qu'il fera une grande carrière."

S'il remporta le trophée du footballeur pro au printemps dernier, le Serbe loupa le Soulier d'or pour quatre petits points. "C'est la vie... De toute façon, le trophée reçu en juin dernier a plus de valeur pour moi parce qu'il est décerné par les collègues."

Jovanovic se montrait nettement plus déçu pour Mbokani. "Cette sixième place est tout simplement un scandale ! Demandez à tous les joueurs, équipiers et adversaires, ils vous diront tous à l'unanimité que Dieu est le meilleur élément à gambader sur les pelouses du Royaume."

Pierre François devait se contenir pour masquer son énorme fierté et sa satisfaction.

"Encore une superbe soirée pour le Standard" , clama le directeur du club liégeois. "Nous sortons grand gagnant de cette cérémonie. Et avoir autant de joueurs dans le Top 10 prouve la solidarité et la qualité de notre effectif. Ce sera difficile de faire mieux. L'an passé, un élément de 20 ans l'emporta. Cette fois, notre joueur couronné affiche 19 printemps. Pourra-t-on le garder parmi nous encore longtemps ? Steven Defour a été sacré voici un an et il est toujours parmi nous et se sent toujours aussi heureux à Sclessin..."



© La Dernière Heure 2009