Le défenseur anderlechtois rejoindrait les champions de France selon un quotidien flamand

BRUXELLES Selon le quotidien Het Laatste Nieuws, Vincent Kompany aurait posé sa signature au bas d’un contrat le liant avec l’Olympique Lyonnais pour une durée de quatre ans. Le montant du transfert tournerait autour des 16 millions d’euros, un record dans l’histoire du football belge.

Ce n’est bien évidemment pas une surprise dans la mesure où le club lyonnais, qui règne sur le foot français depuis plusieurs années, faisait les yeux doux au défenseur bruxellois. Qui se remet d’une opération à l’épaule dans la région lyonnaise...

L’information n’a pas encore été confirmée, ni infirmée, par la direction d’Anderlecht. Le quotidien flamand ne s'en étonne pas et explique que la règle, en France, est de se taire dans toutes les langues avant l'ouverture officielle de la période des transferts.

Et de prendre l'exemple d'un autre Diable Rouge, l'attaquant Luigi Pieroni. Mouscron avait officialisé son passage à l'AJ Auxerre au début de mois de mai 2004 entraînant la colère et les dénégations de Guy Roux. L'entraîneur des Bourguignons devait présenter son nouveau joueur le lendemain de l'ouverture du marché...

Toutefois, la direction du Sporting d'Anderlecht a démenti formellement qu'un accord ait été signé avec l'Olympique de Lyon concernant le transfert de Vincent Kompany. L'agent de Vincent Kompany, Soulier d'Or en 2004, dément également l'information.

Toujours est-il que ce choix s’inscrit dans la logique du plan de carrière que le jeune Bruxellois, 20 ans dans moins d'une semaine, s’est fixé. Découvrir un championnat plus exigeant, dans une équipe disputant les premiers rôles en Ligue des champions, avant de plonger dans le foot anglais, espagnol voire italien.

A suivre donc.