Football

Vincent Kompany sait qu’il est parti au bon moment et qu’il devait tourner la page.

Il était encore un peu sous le choc. Vincent Kompany en rêvait et les supporters de Manchester City l’ont fait en venant en nombre à l’Ethiad Stadium pour son jubilé.

“C’était plus que spécial. Ce n’est pas normal de voir autant de monde. Tu te réveilles un matin et tu as une rue à ton nom et 51 000 fans qui scandent ton nom et célèbrent ton passage au club. Puis, il y a des joueurs que tu regardais avec de grands yeux qui viennent partager ce moment avec toi. Je suis pourtant un mec timide et j’avoue ne pas trop savoir comment gérer toute cette attention.”

Le retour de Vinnie à City a été aussi bref qu’intense. Le joueur/manager d’Anderlecht a pu y retrouver ses anciens terrains de jeu, ses ex-équipiers et se souvenir du bon vieux temps. Une époque pas si lointaine mais bel et bien révolue dans l’esprit du défenseur.
“J’avais fait mon temps à City même si je serai éternellement lié à ce club. Je n’ai même pas eu de mal à rester sur le banc à discuter avec Pep Guardiola lors de mon propre jubilé car mon dernier match avec City restera celui face à Leicester.”
Son choix de revenir en Belgique a été mûrement réfléchi. Il ne se sentait plus prêt à affronter toutes les batailles auxquelles il aurait dû faire face.

“C’était jouer avec la chance. J’ai encore beaucoup à offrir sur le terrain mais je sentais que jouer à City, c’est comme faire un autre sport. Tu dois te réveiller tous les matins et être à ton meilleur niveau physique. Je n’aurais jamais accepté de me voir sur le déclin.”

Savoir trancher et partir au bon moment a été une force de Kompany. “Je suis un compétiteur. J’ai prouvé mes capacités à revenir après de nombreuses blessures. Je me sens bien physiquement mais je me suis rendu compte que le moment était venu pour moi de changer de cap. J’ai eu l’opportunité de relever un énorme défi à Anderlecht, dans un club qui a besoin d’être entièrement reconstruit. C’est un challenge un peu décalé mais il était aussi énorme pour moi que ce que me proposait Manchester City.”