Le prolifique attaquant de Düsseldorf se méfie de son équipier en club alors que la Pologne va ouvrir l'Euro U21 face à la Belgique, ce dimanche (18h30).

"Kownacki ? Il est très efficace. Il ne va pas falloir lui laisser d'espace. On s'est beaucoup chambré à l'entraînement cette saison et je parlerai de lui à nos défenseurs." L'avis de Dodi Lukebakio sur son équipier en Bundesliga en dit long sur la qualité de l'attaquant polonais, auteur de 15 buts en 20 matches avec les Espoirs polonais. Véritable machine à marquer, Kownacki sera assurément l'homme à surveiller pour les Belges même si, comme Johan Walem l'assurait ce samedi, "le danger peut venir de partout dans cette équipe".

L'attaquant polonais, présent en conférence de presse ce samedi, était du même avis. "Nous sommes avant tout une équipe et même si mes stats sont bonnes, je n'ai pas marqué ces buts tout seul en dribblant tout le monde. Mes équipiers m'ont donné des assists, ce qui prouve notre qualité collective."

Côté polonais, c'est Dodi Lukebakio qui occupe les esprits. Et qui est présenté comme le joueur belge à marquer de près. "Je connais évidemment très bien Dodi, qui est un joueur rapide, avec de bonnes qualités techniques et de dribble", soulignait Kownacki. "C'est un très bon ailier. Il a parfois joué attaquant de pointe avec Düsseldorf mais en équipe nationale, il joue sur le flanc. Il est dangereux donc nos défenseurs vont devoir être très concentrés face à lui."

Car lui laisser le moindre centimètre pourrait déjà ruiner les espoirs de qualification des Diablotins, lors d'un match d'ouverture que les hommes de Walem doivent absolument remporter pour espérer avoir leur chance dans le groupe de la mort, également composé de l'Italie et l'Espagne, deux des grands favoris du tournoi.