Sheffield United, relégué en D2 en juin 2007, prétend qu'il aurait pu se maintenir en Premier League si l'apport déterminant de l'Argentin n'avait pas profité à West Ham, alors même que son contrat n'était pas valable


LONDRES L'affaire Tevez a pris une nouvelle tournure et pourrait se poursuivre l'année prochaine, alors que le club londonien de West Ham (1re div.) a décidé mercredi d'interjeter appel après un jugement de la Haute Cour favorable à Sheffield United (2e div.).

Il apparaît désormais acquis que l'affaire sera réexaminée l'an prochain par la Haute Cour. Le club de Sheffield United, relégué en 2e division en juin 2007, prétend qu'il aurait pu se maintenir en Premier League si l'apport déterminant de l'attaquant argentin n'avait pas profité à West Ham, alors même que son contrat n'était pas valable.

En septembre, un panel d'arbitrage indépendant avait condamné West Ham à verser des dommages à Sheffield United, qui s'estimait lésé financièrement dans cette affaire.

Ce panel doit encore déterminer le montant exact des dommages, mais Sheffield United réclame aux Hammers plus de 30 millions de livres (env. 35,3 millions d'euros).

La Premier League a déjà condamné West Ham à une amende record de 5,5 millions de livres (env. 6,5 millions d'euros) pour avoir aligné, sans en avoir le droit, Carlos Tevez, aujourd'hui à Manchester United, mais aussi son compatriote, le milieu de terrain Javier Mascherano, qui depuis a rejoint Liverpool.

West Ham avait sauvé sa tête lors des deux dernières journées de la saison 2006-2007, avec un doublé de Tevez contre Bolton (3-1) et un but à Manchester United (1-0), devançant de trois points Sheffield United, qui bénéficiait d'une meilleure différence de buts.

© La Dernière Heure 2008