Football

L'Algérie est devenue championne d'Afrique pour la 2e fois de son histoire en battant en finale de la CAN le Sénégal 0-1 (mi-temps: 0-1) vendredi au Caire en Egypte, 29 ans après son premier trophée.

Il s'agissait de la 3e finale des Algériens après celles des éditions de 1980 (défaite 0-3 contre le Nigéria) et de 1990 (victoire 1 à 0 face au Nigéria aussi).

De round d'observation dans cette finale, il n'en fut point question. L'Algérie a ouvert la marque en effet dès la 2e minute de jeu par Baghdad Bounedjah (0-1) obligeant les Sénégalais, privés de leur défenseur napolitain Kalidou Koulibaly (ex-Genk), suspendu, à exécuter une vaine poursuite. Le Sénégal d'Aliou Cissé n'aura pas su revenir à hauteur des "Fennecs, qui n'était pas attendus à ce stade de la compétition.

Sadio Mané, vainqueur de la Ligue des Champions avec Liverpool, n'aura pu sortir les 'Lions de la Terranga' de cette malchanceuse entame de match parce que l'envoi de Bounedjah a été dévié. La tentative lointaine du buteur des Verts, détournée par un tibia du défenseur des Lions de la Teranga Salif Sané a en effet lobé le gardien sénégalais. Un but en cloche qui sonnait déjà le glas du Sénégal. A l'heure de jeu, le VAR annulait en outre un penalty accordé aux Sénégalais.

Le Sénégal disputait la deuxième finale de son histoire. En 2002, l'actuel sélectionneur Aliou Cissé, qui était alors le capitaine, et ses équipiers avaient été battus aux tirs au but par le Cameroun.

L'Algérie a surpris. Mais Djamel Belmadi, à la tête de l'équipe nationale depuis septembre 2018, a parfaitement su redonner confiance à une équipe qui avait brillé au Mondial 2014. L'Algérie peut aussi s'appuyer sur une star du championnat anglais, Riyad Mahrez (Manchester City). Avec 13 buts, les 'Fennecs' terminent aussi avec la meilleure attaque de la compétition.

L'Algérie succède au palmarès au Cameroun, victorieux en 2017 avec Hugo Broos comme entraîneur.

Le Nigérian Odion Ighalo "roi" des buteurs

L'attaquant nigérian Odion Ighalo a terminé meilleur buteur de la Coupe d'Afrique des nations qui s'est terminée, vendredi, au Caire par le sacre de l'Algérie (1-0 devant le Sénégal).

Buteur dimanche lors de la défaite du Nigeria face à l'Algérie (2-1) en demi-finale, puis au cours du match pour la 3e place devant la Tunisie (1-0), le Super Eagle a donc remporté le trophée du meilleur marqueur avec cinq réalisations.

Il a devancé de deux unités un groupe de quatre joueurs composé des Algériens Adam Ounas et Riyad Mahrez, du Sénégalais Sadio Mané et du Congolais Cédric Bakambu.

Baghdad Bounedjah, auteur du seul de but de la finale remportée par l'Algérie devant le Sénégal a terminé la CAN avec deux buts.