Bien en place et réalistes, les Pandas créent la surprise

ANVERS Alors que les Anversois se procuraient deux belles possibilités par l’entremise de Meyers et d’Oris, Eupen prenait l’avance, à la 17e, grâce à une déviation de la tête de Debefve sur un corner de Le Postollec, encore auteur d’une très grande prestation hier soir. Touchés moralement, les hommes de De Roover peinaient à réagir mais, peu après la demi-heure, sur un coup franc de Chergui, Phibel profitait d’une sortie ridicule de Demeuland pour placer un heading victorieux. Vint ensuite le moment, très, fort de Saglik qui, en l’espace de cinq minutes, offrait un double avantage à ses couleurs.

L’Antwerp reprenait le second acte avec beaucoup plus de ferveur et installait alors une pression sur le jeune bloc eupenois qui, même s’il pliait par moments, ne rompait pas. Un bloc germanophone qui retrouvait progressivement de l’assurance et qui se montrait même dangereux en contre, au contraire des Anversois qui restaient brouillons à la finition. L’Alliance remporte ainsi une très belle victoire sur le terrain d’un candidat au tour final et confirme de cette manière que la vareuse d’outsider lui sied à merveille, dans un championnat qui s’annonce, d’ores et déjà, très ouvert.

Defourny; Pollemans (75e Smeets), Phibel, Van Dessel, Chergui; Van Zundert (79e Martin), Lambot, Dunkovic, Meyers; Dosunmu, Oris.

Deumeland; Myftari (71e Vaccaro), Kocabas, Debefve, Kis; Ciani (62e Stiller), Le Postollec, Saglik, Santos (86e Goffin); Masmanidis, Lallemand.

M. Colemonts.

Ciani, Oris, Stiller.

17e Debefve (0-1), 32e Phibel (1-1), 39e et 44e Saglik (1-3).



© La Dernière Heure 2011