Le jeune défenseur du Mambourg est une des valeurs sûres du championnat

CHARLEROI Grande année pour Laurent Ciman qui, à seulement 21 ans, s'est définitivement imposé parmi les valeurs sûres de notre championnat. Le défenseur hennu- yer sera finalement bel et bien disponible (et précieux) pour le match de ce samedi face à Beveren : "J'ai eu un problème avec ma cheville droite mais l'évolution du mal est très favorable. J'ai couru une demi-heure et fait du vélo pendant vingt minutes sans ressentir une douleur vive, juste une petite gêne. Je ne m'inquiète pas."

Le garçon est visiblement bien dans son corps et dans son esprit : "Je traverse une bonne saison tandis que j'espère faire partie de la sélection des Espoirs (NdlR : ce sera le cas) qui disputera la phase finale du Championnat d'Europe de la catégorie en juin prochain aux Pays-Bas."

Mais dans l'immédiat, c'est le championnat avec les Zèbres qui compte, et plus particulièrement le match de ce samedi face aux Waeslandiens de Beveren : "Nous nous attendons à une partie difficile dans la mesure où nous devrons gérer notre statut de favoris de la rencontre. En règle générale, nous avons une fâcheu- se tendance à nous surestimer lorsque nous devons composer avec des adversaires qui nous sont, a priori, inférieurs et face auxquels on devine que nous allons remporter les trois points. En fait, nous nous compliquons la tâche."

"Pas droit à l'erreur"

Ce qui explique les victoires souvent étriquées du Sporting en pareille circonstance. Voire l'une ou l'autre mauvaise surprise. Pourtant, Laurent Ciman ne pense pas que les Carolos tomberont dans le piège : "Nous sommes conscients que Beveren, c'est la vivacité par excellence. Même si elle ne joue pas les premiers rôles et si elle est en difficulté au classement du championnat depuis plusieurs années, l'équipe waeslandienne est capable du meilleur car elle recèle toujours de très bons joueurs au talent indéniable. Pour preuve, plusieurs éléments ivoiriens, qui ont transité par le Freethiel, évoluent aujourd'hui au sein de grands clubs européens."

Les joueurs de Charleroi prendront leurs responsabilités : "Nous n'avons pas le droit à l'erreur avec le déplacement à Anderlecht en toile de fond !"



© La Dernière Heure 2007