Damien Miceli est le Carolo qui monte au Mambourg...

CHARLEROI Depuis quelques semaines, il fait son trou. Le gaucher Damien Miceli, né le 17/10/84 à Montignies-sur-Sambre, avance 1 mètre 79 pour 74 kilos. Sous contrat jusqu'en 2009 au Mambourg, il sortait de quatre années au MVV Maastricht avant de revenir au pays.

"J'ai débuté en diablotins à Ransart Sport, où le Sporting m'a vite repéré" , explique-t-il. "J'y suis resté jusqu'en cadets avant de rallier La Louvière. Du Tivoli, je suis parti dans le noyau A de Maastricht en sautant la case espoirs. Au cours de mes quatre saisons au MVV, j'ai disputé 137 rencontres et, la saison dernière, j'ai décroché le titre de meilleur donneur d'assists de D2 avec 16 passes décisives. J'ai aussi marqué 6 buts, ma moyenne habituelle étant de 4 ou 5. Si je suis plus prédisposé à jouer sur le flanc gauche, j'aurai fait là-bas toutes les places de l'entrejeu."

Son retour à Charleroi déboucha sur une querelle entre les deux clubs et une procédure reste pendante auprès de la Fifa puisque Maastricht conteste la liberté de Damien.

"Je maintiens que j'étais libre" , avance l'intéressé. "Je me plaisais bien là-bas mais, en tant que Carolo, évoluer au Sporting ne se refuse pas. Cela faisait un an que Mogi Bayat me suivait. Je le savais puisqu'il m'avait été présenté par mon agent, Franco Iovino (Ndl : de l'écurie Frenay). J'ai donc eu le temps de réfléchir et, quand l'offre est tombée, je n'ai pas hésité. Le président du MVV était déçu que je parte."

Ce soir, Miceli devrait disputer sa première rencontre de gala à domicil : "Peut-être face à Polak... Je ne me considère cependant pas comme un titulaire et je ne le ferai d'ailleurs jamais. Je prends le match de ce dimanche comme tous les autres sans commencer à me mettre la pression. Il y a encore de l'enjeu puisque nous voulons finir le plus haut possible et qu'Anderlecht vise l'Uefa. Attention : contre le Bayern, les Mauves n'avaient pas si mal commencé..."



© La Dernière Heure 2008