"Il sait ce qu'il a fait. Il sait aussi que cela peut être considéré comme une faute et il sait qu'il doit faire face à ses responsabilités", a déclaré Ulrich Sommer.

"Il est choqué par lui-même, d'avoir eu cette sorte de double vie", ajoute l'avocat, qui affirme néanmoins que son client n'est "évidemment pas" un pédophile.

Metzelder est poursuivi pour avoir partagé par messagerie électronique avec son ex-compagne - qui l'a dénoncé - des photos à caractère pédopornographique. "Mais la responsabilité pénale pour la détention d'une photo est nettement inférieure à ce qu'elle doit être en cas d'abus sexuel direct", argumente l'avocat, qui a indiqué que son client était actuellement en thérapie.

L'ex-défenseur de la Mannschaft, âgé de 40 ans, suivait une formation d'entraîneur auprès de la fédération allemande de football (DFB) lorsque l'enquête a été ouverte, en septembre 2019. La chaîne publique allemande ARD, pour laquelle il était consultant, avait immédiatement décidé de suspendre sa coopération avec lui le temps des investigations.

Vice-champion du monde 2002, Christoph Metzelder compte 47 sélections en équipe nationale entre 2001 et 2008.

Il a effectué la plus grande partie de sa carrière en Allemagne, d'abord à Dortmund (2000-2007) avant un passage au Real Madrid (2007-2010) puis un retour en Allemagne à Schalke jusqu'à sa retraite sportive en 2013.

Depuis, il dirigeait une agence de publicité et a sa propre "Fondation Christoph Metzelder" qui soutient des projets pour les enfants et les jeunes. Il entraînait parallèlement l'équipe des moins de 19 ans de TuS Haltern en Rhénanie du Nord-Westphalie.