Les Islandais ont réalisé un nouvel exploit dans cet Euro 2016 en se qualifiant pour les 1/4 de fina,e où les attendent les Français.

L'Islande a créé l'exploit de l'Euro 2016 en battant l'Angleterre 2-1 dans le dernier 8e de finale de l'Euro 2016, lundi soir à Nice. L'Islande affrontera la France en quarts de finale dimanche au Stade de France.

L'Angleterre, où Kane et Sterling étaient préférés à Vardy et Lallana en attaque, ouvrait rapidement le score. A la 3e minute, Sterling était accroché par Halldorsson dans le rectange. L'arbitre sifflait penalty, que Rooney transformait.

On pensait les Anglais lancés à quelques pas de la promenade qui porte leur nom, mais les Islandais égalisaient très vite, Ragnar Sigurdsson faisant 1-1 à la 6e minute.

A la 18e, Kolbeinn Sigthorsson trompait Joe Hart et permettait au petit poucet de la compétition d'atteindre la mi-temps avec un but d'avance.

Les Anglais étaient incapables de trouver la faille en seconde période. Joe Hart devait même sortir une parade pour éviter le 1-3 à la 55e.

Dans l'autre moitié de terrain, les Anglais étaient aux abonnés absents. Seul Hary Kane, de la tête, donnait des frissons au camp islandais (79e), tandis que Joe Hart devait sortir un nouvel arrêt sur un tir de Gunnarsson à la 84e.

Le temps passait, le score n'évoluait plus. Le coup de sifflet final s'assimile à un coup de massue pour l'Angleterre, et a une page d'histoire pour le petit poucet de l'Euro.


Hodgson annonce sa démission

Le sélectionneur de l'Angleterre Roy Hodgson a annoncé sa démission après le fiasco tonitruant de son équipe à l'Euro-2016, où elle a été éliminée par l'Islande (2-1) lundi en 8e de finale à Nice.

"J'aurais aimé rester deux ans de plus, mais c'est à quelqu'un d'autre de prendre le relais", a reconnu le technicien de 68 ans, qui avait survécu à l'élimination de l'Angleterre au premier tour du Mondial il y a deux ans.

"Nous ne sommes pas allés aussi loin que nous le voulions et ce n'est pas acceptable", a-t-il ajouté.

"Je suis fier du travail accompli avec le staff", a ensuite défendu celui qui était sélectionneur de l'Angleterre depuis quatre ans.

"J'ai assuré la transition d'une équipe avec 30 ans de moyenne d'âge à une équipe plus jeune, c'est remarquable et excitant pour le futur du foot anglais", a-t-il souligné.

Il a ensuite tenu à remercier "les supporters et les joueurs. Ce fut une aventure magnifique ces quatre dernières années, avec le recul je serai fier quand je regarderai cette expérience