Les Frioulans ont repris le ticket pour les barrages de la Ligue des champions


ROME L'Udinese, qui a repris la 4e place après sa victoire au Chievo Vérone (2-0) n'est plus qu'à un point de la Ligue des champions, après la 37e et avant-dernière journée qui a vu la Sampdoria Gênes, battue par Palerme (2-1), reléguée.

La Juventus Turin, battu à Parme (1-0), est elle presque éjectée de l'Europe pour la saison prochaine.

Les Frioulans, massivement soutenus par leurs tifosi qui avaient fait le court déplacement de Vérone, ont repris le ticket pour les barrages de la Ligue des champions à la Lazio Rome, qui s'était imposée samedi contre le Genoa (4-2).

Grâce à des buts de Maurizio Isla (28) et Kwadwo Asamoah (75), l'Udinese compte deux points d'avance sur la Lazio, qu'elle domine dans les rencontres particulières. Un nul lors de la dernière journée contre l'AC Milan, qui a fêté son nouveau titre de champion en écrasant Cagliari 4-1, samedi, lui suffit pour retrouver l'élite européenne, six ans après.

L'AS Rome elle ne peut plus atteindre la C1. La défaite à la dernière seconde à Catane (2-1) devrait mettre fin à l'expérience Vincenzo Montella sur le banc. La Roma s'est laissé rejoindre puis battre par des buts de Gonzalo Bergessio (78) et Alejandro Gomez (90+5), alors qu'elle a longtemps mené grâce à un coup franc de Simone Loria (13).

Le sort de la Juve est encore plus désastreux: une saison après avoir ratée la C1, la +Vieille Dame+ risque de n'être même pas en Europa League... La troisième place en C3 de l'Italie est déjà réservée à Palerme, finaliste de la Coupe contre l'Inter.

Pour atteindre la 6e place, la Juve doit battre Naples lors de la dernière journée et compter sur une défaite de la Roma chez elle devant une Samp déjà reléguée. A Parme, Sebastian Giovinco, dont le club turinois ne voulait plus, a crucifié son club formateur en marquant d'une belle frappe lointaine (64).

Avec la victoire de l'Udinese, Naples a encore besoin d'un point, peut-être dimanche soir (18h45 GMT) face à l'Inter, pour verrouiller la troisième place et l'accès direct à la C1.

Comme un parachute en torche... En barrages de C1 l'an dernier, la Sampdoria plonge en Serie B. Battue chez elle par Palerme (2-1), elle est reléguée, et les tifosi ont bruyamment manifesté contre la direction, coupable d'avoir laissé parti à l'hiver les deux joyaux +doriani+, Antonio Cassano, viré, et Giampaolo Pazzini, vendu à l'Inter.

Elle laisse Lecce se maintenir, après sa victoire dans le derby des Pouilles à Bari (2-0) grâce à Jeda, buteur (52) et décisif sur le but contre son camp d'Andrea Masiello (80).


© La Dernière Heure 2011