Selon nos confrères du Daily Mail, l'UEFA aurait trafiqué son équipe de l'année afin que la star portugaise ne soit pas boycottée.

Mercredi, le meilleur onze de l'année 2019 a été dévoilé par l'UEFA. Dans cette équipe de rêve, on retrouve logiquement des joueurs de Liverpool, vainqueurs de la dernière Ligue des Champions, comme Alisson, Van Dijk, Robertson, Alexander-Arnold et Mané. A noter également la présence de Kevin De Bruyne, qui marche sur l'eau en ce moment avec Manchester City, et de Lionel Messi, qui avait réalisé une campagne européenne très solide sur le plan individuel. 

Mais lorsque l'on regarde d'un peu plus près ce fameux onze, on s'aperçoit vite que la formation dans laquelle les joueurs sont disposés sur le terrain est peu orthodoxe. En effet, cette équipe est alignée en 4-2-4, et, d'après le Daily Mail, il s'agirait d'une combine de l'UEFA pour assurer la présence de Cristiano Ronaldo.

En outre, après le dépouillement des quelque 2 millions de votes, l'instance européenne aurait réalisé que le joueur de la Juventus de Turin aurait terminé à la 4e place du classement des attaquants, derrière Messi, Mané et Lewandowski. Toujours selon le quotidien anglais, l'UEFA aurait donc décidé de passer d'un 4-4-2 classique à un 4-2-4 afin d'intégrer Cristiano Ronaldo dans l'équipe. N'Golo Kanté aurait fait les frais de ce changement de dernière minute puisque le milieu de terrain de Chelsea avait été plébiscité et aurait eu donc sa place dans le 4-4-2.

Alors combine de l'UEFA ou logique respectée ? 

© TWITTER