The HollandBelgium Bid a révélé vendredi les noms des personnalités qui représenteront la candidature belgo-néerlandaise au mondial 2018


BRUXELLES The HollandBelgium Bid a révélé vendredi les noms des personnalités qui représenteront la candidature conjointe de la Belgique et des Pays-Bas à l'organisation du Mondial de football de 2018, le jeudi 2 décembre, lors de la présentation finale au siège de la FIFA à Zurich.

Aux côtés de Ruud Gullit, le président de The HollandBelgium Bid, l'on retrouve les deux Premiers de chaque pays, Yves Leterme et Mark Rutte, ainsi que les anciens footballeurs ou entraîneurs Johan Cruijff, Jean-Marie Pfaff, Guus Hiddink et Paul Van Himst.

"Nous amenons une délégation très forte, au sein de laquelle des footballeurs et des entraîneurs mondialement connus sont en première ligne, soutenus par les plus hauts représentants des gouvernements et les dirigeants des fédérations. Pour un candidat à l'organisation d'une CM, il s'agit là d'une composition idéale" a expliqué Harry Been, le CEO de The HollandBelgium Bid.

La délégation compte quarante personnes, dont des footballeurs de haut niveau, des entraîneurs, des représentants des gouvernements, des dirigeants des fédérations et des partenaires. Outre les noms cités plus haut, on note également la présence des entraîneurs fédéraux Georges Leekens et Bert van Marwijk, des présidents de fédérations Michael van Praag et François De Keersmaecker, tout comme celles des anciens internationaux Aron Winter, Pierre van Hooijdonk, Gilles De Bilde et le Français Christian Karembeu.

Le gouvernement belge sera également représenté par le Vice-Premier ministre Didier Reynders, Rudy Demotte, ministre-président de la Région wallonne et de la Communauté française, et André Antoine, ministre des sports en Communauté française.

Le Premier Leterme soutiendra The HollandBelgium Bid jeudi à Zurich

Le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme sera présent jeudi à Zurich, tout comme son homologue néerlandais Mark Rutte, pour soutenir la candidature belgo-néerlandaise à l'organisation de la Coupe du monde de football 2018.
"Nous allons à Zurich pour montrer que cette candidature n'est pas seulement celle du football", a déclaré Leterme, lors d'une dernière discussion informelle vendredi. "Nous voulons soutenir The HollandBelgium Bid et montrer que l'ensemble du monde politique apportent toutes les garanties nécessaires".

Le Premier ministre est ainsi revenu sur les critique de la FIFA indiquant que les modèles de dispositions de garantie prévues par les deux pays étaient insuffisantes par rapport aux souhaits. "Nous savons ce que les pays européens peuvent promettre mais aussi ce qu'il est possible de réaliser en démocratie", selon Leterme. "Et les 22 membres du Comité Exécutif qui vont voter le savent aussi. En tous cas, nous prendrons toutes les mesures appropriées, tant fiscalement qu'au niveau des droits d'exploitation, pour que le Mondial se déroule parfaitement et conformément à la Constitution".

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte avait appelé le président de la FIFA Joseph Blatter à ce propos il y a peu. "Je me suis encore entretenu avec Rutte à ce sujet, et j'ai eu moi-même eu des contacts à différents moments avec des collègues de gouvernements d'autres pays candidats, ou qui font partie d'un pays possédant un représentant dans le Comité Exécutif de la FIFA. Cela c'est toujours passé d'une manière éthique", a conclu Leterme, qui s'est dit assuré que la situation politique instable de la Belgique n'exercera pas une influence négative sur le choix final.


© La Dernière Heure 2010