"La FIFA et l'UEFA vous donnent 30 jours pour compléter la collecte de documents" prouvant que le conflit est réglé, annonce la Fifa


KIEV La FIFA et l'UEFA, qui menaçaient de retirer à l'Ukraine l'organisation de l'Euro-2012 en raison d'un conflit à la Fédération ukrainienne de football (FFU), ont donné à ce pays 30 jours pour mettre fin à cette affaire, dans une lettre rendue publique jeudi par la FFU.

"La FIFA et l'UEFA vous donnent 30 jours pour compléter la collecte de documents" prouvant que le conflit était réglé, ont écrit les deux organisations dans cette lettre datée de mercredi et dont une copie a été publiée sur le site de la fédération.
L'UEFA avait exigé fin janvier que l'Etat ukrainien cesse son ingérence au sein de la FFU, menaçant de suspendre l'Ukraine de toute compétition et de lui retirer l'organisation de l'Euro-2012 que cette ex-république soviétique partage avec la Pologne.

Des propriétaires de plusieurs grands clubs ukrainiens aidés par le vice-Premier ministre ukrainien, Boris Kolesnikov, avaient tenté en décembre de démettre de ses fonctions son président Grigori Sourkis, et devaient répéter cette tentative en février, selon la presse ukrainienne.

Début février, la FIFA et l'UEFA se sont déclarées "convaincues" que la situation s'était améliorée et qu'il n'y avait plus "aucun besoin" de suspendre Kiev, tout en promettant de suivre les nouveaux développements.
Dans la nouvelle lettre, les deux instances soulignent que 20 membres de la FFU sur un total de 49 "n'ont pas entièrement respecté les exigences de l'UEFA" qui a demandé des confirmations écrites sur l'abandon jusqu'en 2012 du projet de destitution de M. Sourkis.

© La Dernière Heure 2011