"Le Bureau du Conseil de la Fifa a suspendu la fédération de Trinité-et-Tobago avec effet immédiat en raison de graves violations des statuts de la FIFA", a annoncé l'instance dirigeante du football mondial.

La FIFA a indiqué que la Fédération trinidadienne ne serait pas réintégrée tant qu'elle n'aurait pas reconnu la légitimité du "comité de normalisation" mis en place pour gérer les affaires courantes de la TTFF, établir un plan de remboursement de la dette et organiser l'élection d'un nouveau comité exécutif.

En mai, le parquet suisse a élargi l'enquête visant l'ancien président de la FIFA Sepp Blatter à un prêt d'1 million de dollars accordé en 2010 par la FIFA à la TTFF.

Consenti sans intérêt ni garantie, le crédit aurait été rapidement transformé en "subside", selon un document consulté par l'AFP.

Cette nouvelle ramification de l'enquête s'ajoutait aux multiples accusations de paiements frauduleux destinés au Trinidadien Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA radié à vie par la fédération internationale et inculpé pour corruption par la justice américaine.