Les défenseurs titulaires de Mazzù affichent 97,6 % de temps de jeu.

Avec seulement 8 buts encaissés depuis le début de la saison, Charleroi possède la défense la plus efficace de Belgique. Si Charleroi ne prend que 0,7 but par match de moyenne, il le doit forcément à sa défense qui fait preuve d’une fiabilité et d’une stabilité à toute épreuve. C’est bien simple : après 11 matches, Martos, Willems et Mata affichent toujours 100 % de temps de jeu.

Des quatre défenseurs titulaires du Sporting (qui totalisent ensemble 18 saisons à Charleroi), seul Francis N’Ganga a loupé un match et trois minutes. L’international congolais a, en effet, été exclu lors de la 87e minute face à Waasland-Beveren (lors de la première journée)… pour un geste de mauvaise humeur imaginaire.

Il s’en est donc fallu de peu pour que les quatre as de Mazzù affichent toujours 100 % de temps de jeu. Le Sporting avait d’ailleurs usé tous les recours possibles pour tenter de blanchir son back gauche. En vain.

Les seules minutes concédées aux réservistes sont tombées dans l’escarcelle de Benjamin Boulenger qui a pu affronter La Gantoise. L’ancien Lensois s’était plutôt bien tiré d’affaire face aux Buffalos (1-1).

En fait, la dernière fois que la défense de Charleroi est passée à travers d’un match, c’était contre Genk. Et c’était au plus mauvais moment puisque le Sporting s’était incliné 5-1 dans le Limbourg, une défaite qui avait privé les Zèbres d’Europa League.

À la veille de retrouver cet adversaire, la défense zébrée est donc prévenue. "On veut forcément prendre notre revanche par rapport à cette défaite", avoue Steeven Willems. "Si on possède actuellement la défense la plus efficace de Belgique, on le doit à toute l’équipe, pas uniquement aux quatre défenseurs. Tous les joueurs livrent un gros travail pour laisser l’adversaire le plus loin possible de notre rectangle. C’est avec cet état d’esprit qu’on doit livrer toutes nos batailles."