"Ce bilan est inadmissible pour les pertes, mais (le) fruit de la volonté de maintenir la Juve compétitive en attendant qu'elle gagne, comme l'histoire le lui impose"

TURIN La Juventus Turin a fini la saison 2010-2011 sur un déficit de 95,4 millions d'euros, "le pire bilan de l'histoire" selon les mots du président Andrea Agnelli mardi lors de l'assemblée des actionnaires du club, qui est coté en bourse.

"Le bilan 2010-2011 est le pire de l'histoire de la Juve, a dit M. Agnelli, un bilan qui tient compte de l'investissement vertueux pour le stade, mais également quatre années au cours desquelles le club a été incapable de se renouveler sportivement, ce qui a noyé le moteur."

"Ce bilan est inadmissible pour les pertes, mais (le) fruit de la volonté de maintenir la Juve compétitive en attendant qu'elle gagne, comme l'histoire le lui impose", a-t-il ajouté.

L'assemblée des actionnaires doit également approuver une augmentation de capital extraordinaire de 120 M EUR.

La Juve vient d'entrer dans son nouveau stade, qu'elle s'est fait construire elle-même et qui a coûté 122 M EUR. Mais le club attend un retour sur un investissement rapide, tablant sur 21 M EUR de recettes supplémentaires par saison.

Seulement 7e en 2010 et en 2011, la Juve, 27 fois championne d'Italie, est actuellement en tête de la Serie A (le championnat) après 6 journées.

© La Dernière Heure 2011