Le derby de la capitale a tourné en faveur de la Lazio, grâce à un but de Klose dans le temps additionnel (2-1)


ROME La Juventus Turin a gardé la tête du Championnat d'Italie après un nul au Chievo Vérone (0-0), lors d'une 7e journée avec cinq matches nuls vierges qui a vu l'Inter, battu à Catane (2-1), s'enfoncer gravement au classement et vers la crise.

Le retour du +catenaccio+... Une équipe sur douze a marqué dimanche après-midi en Italie, Bologne, à Novare (2-0)! Le soir, les Romains ont fait mieux dans le derby, remporté par la Lazio à la dernière seconde (2-1) sur un but de Miroslav Klose.

Parmi les favoris, Naples a été sèchement freiné par Parme, qui l'a battu au San Paolo (2-1), et l'AC Milan a répondu aux critiques en donnant la leçon à Palerme (3-0), avec un super Zlatan Ibrahimovic, samedi.

Mais la situation de l'Inter est pire. Avec quatre défaites en six matches de Serie A (la 1re journée a été reportée en raison de la grève des joueurs), le club du président Massimo Moratti tient un rythme de relégable.

L'Inter possède même la pire défense d'Italie (13 buts encaissés), incroyable pour le club du mythique +catenaccio+ (cadenas) d'Helenio Herrera, et reste inefficace devant. L'entraîneur Claudio Ranieri promet "du travail", mais, dès mardi, un difficile déplacement à Lille attend l'Inter, pour la 3e journée de Ligue des champions.

Naples non plus n'a pas bien préparé la venue du Bayern Munich. Piégée par Parme, l'équipe de l'entraîneur Walter Mazzarri, avec tous ses titulaires, n'avait pas l'autorité d'un champion en puissance.

Le Milan en revanche s'est remis en ordre de marche. Grâce à un excellent Ibrahimovic, acteur des trois buts contre Palerme, le champion a dominé sans coup férir l'équipe sicilienne. +Ibra+ n'avait pas l'air "stressé", et n'a rien perdu de sa "grinta". Il a répondu sur le terrain au brouhaha causé par ses déclarations ("Je me sens vieux").

Les autres matches ont été bien tristes... Seul Bologne a trouvé le chemin des filets dimanche après-midi, à Novare (2-0), et seule leur différence de buts (-6) empêche l'Inter (-5) d'être relégable.

La Juve n'a pas réussi à vaincre le Chievo. L'entraîneur Antonio Conte avait pourtant dit que pour être une grande équipe, il fallait savoir battre les +petits+. Malgré une tête sur le poteau d'Alessandro Del Piero, la Juve n'a pas su prendre 3 points, mais son début de saison reste une réussite.
L'Udinese, tenue en échec à l'Atalanta Bergame, reste dauphine de la Juve au nombre de buts marqués.

Les deux retrouvent sur leurs talons la Lazio, qui a enfin remporté le derby après cinq défaites de rang. La Roma avait ouvert le score par Pablo Osvaldo (4e), qui a connu mardi sa première sélection avec l'Italie, son 4e but en quatre matches sur une action de Bojan Krkic et Miralem Pjanic.

La Lazio a égalisé sur un penalty d'Hernanes (50e), et Klose (90e+3) a réussi son 6e but en huit matches toutes compétitions confondues, pour entrer définitivement dans le coeur des supporters de la Lazio.