Ludwig Sneyers, le CEO de la Pro League, a annoncé mercredi qu'un plan d'action est en cours de réalisation pour prendre à bras le corps la problématique des joueurs de football qui parient sur des rencontres. 

"Le principal objectif est de rendre impossible pour les joueurs de parier sur leurs propres matches", a précisé Sneyers. "Le plan d'action, qui sera bientôt annoncé, sera issu d'une collaboration entre la Pro Leagues, les clubs, la Commission des jeux de hasard et le secteur", selon Sneyers. Elle reposerait sur "trois piliers", soit l'uniformisation des règles, la prévention et les sanctions. "Aussi bien les équipes de jeunes que les amateurs et les pros doivent être sensibilisés. Quand il y a eu suffisamment de prévention, une sanction plus sévère peut alors suivre quand une infraction est malgré tout constatée".

"Des accords clairs doivent aussi être obtenus avec le secteur", selon le CEO de la Pro League. "Nous avons demandé toutes les informations disponibles au début de l'année (après l'enquête sur les joueurs d'OHL Riou et Reynaud, ndlr), nous les avons reçues maintenant. Mais nous avons convenu que cela doit se faire plus rapidement".

Le week-end passé, il était apparu qu'Olivier Deschacht (Anderlecht) faisait l'objet d'une enquête pénale, soupçonné d'avoir parié sur des rencontres auxquelles il a participé. Les noms d'autres joueurs interrogés par la Commission des jeux de hasard ont ensuite filtré: Knowledge Musona (Ostende), Laurent Henkinet (Waasland-Beveren) et Tuur Dierckx (Antwerp). Henkinet a entre-temps été licencié par son club.