Yassine Bono se souviendra très certainement de ce samedi 20 mars. Menés d'un but par Valladolid, les Sévillans piétinent. Et ne parviennent pas à refaire son retard. Avec des attaquants inefficaces, les Andalous s'en sont finalement remis à leur gardien pour égaliser dans les tout derniers instants de la partie. Sur une action confuse, le Marocain est trouvé en retrait et il ne s'est pas fait prier pour pulvériser le ballon au fond des filets. 

Après la rencontre, le portier s'est exprimé aux micros des journalistes espagnols. "C'est difficile de décrire le fait de marquer un but, je ne savais même pas comment le célébrer. C'est très étrange, vous êtes là dans votre but et puis tout d'un coup. C'est le premier de ma carrière. Lopetegui m'a dit de monter et je me suis souvenu d'un match à Valladolid avec Girona, où j'ai presque marqué. C'était incroyable. Un très bon sentiment. Les attaquants ont beaucoup de chance de vivre ce que c'est que de marquer un but."

Une sensation qu'il ne devrait plus connaître de sitôt.