Football
"Je la prends?", a demandé le capitaine du Real Madrid à son staff.

89e minute de jeu à la Johann Cruijf ArenA mercredi soir. Le Real Madrid vient de prendre l'avance face à l'Ajax suite à un but de Marco Asensio. Quelques secondes plus tard, Sergio Ramos écope d'un carton jaune après une faute sur Kasper Dolberg, qui le privera du match retour. Après le match, en zone mixte, le capitaine madrilène avouait à demi-mot qu'il avait pris cet avertissement de manière intentionnelle.

"Je mentirais si je vous disais que je ne l'avais pas fait exprès", concédait-il. "J'y avais déjà pensé avant la rencontre et cela m'est revenu en tête juste après notre second but." Des propos qui avaient été rapidement relayés un peu partout, avant que l'Espagnol ne fasse un démenti sur les réseaux sociaux. "Je tiens à préciser que j'en souffre plus que quiconque, que je n'ai pas poussé au carton (...) Dans le jeu, il y a beaucoup de sensations, de pulsion, il faut prendre une décision en quelques secondes (...) Je veux que ce soit clair: je n'ai pas pris ce carton volontairement, comme ce fut le cas dans un autre match contre la Roma." 



En attendant, l'UEFA a décidé d'ouvrir une enquête à l'encontre du défenseur. Et une vidéo dévoilée par l'émission espagnole "Golazo de Gol" risque de ne pas faire ses affaires. Dans celle-ci, on voit clairement Ramos se tourner vers son banc, juste après le 1-2, pour poser la question à son staff. "Je la prends?", demande-t-il. Si les instances européennes venaient à le punir, il n'est pas exclu qu'il soit donc suspendu pour l'éventuel quart de final aller des triples tenants du titre.