"La douleur est profonde, plus encore que pour la finale perdue en 1999 contre Manchester United

BERLIN La finale de Ligue des champions perdue aux tirs au but contre Chelsea va "hanter" les esprits du Bayern Munich pour "quelques temps encore", a déclaré le patron Karl-Heinz Rummenigge dans l'édition dominicale du quotidien Welt am Sonntag.

"La douleur est profonde, plus encore que pour la finale perdue en 1999 contre Manchester United, concède Rummenigge, avouant que ses "premières pensées au réveil vont encore à ce match. Je crains qu'il va nous hanter pendant quelques temps encore".

Après les trois échecs (dauphin en championnat, en Coupe d'Allemagne et en Ligue des champions), le patron du Bayern appelle le club à aborder la prochaine saison avec "plus de décontraction et de sérénité".

Et cela sous la direction du coach Jupp Heynckes dont la deuxième saison aux commandes n'est pas remise en question "en raison d'un penalty qui a frappé le montant". Pour lui, le Bayern saura gérer la question de la succession lorsqu'elle se posera "et ce ne sera pas un problème".

Rummenigge réitère aussi son soutien au Néerlandais Arjen Robben, dont le penalty manqué en début de prolongation contre Chelsea a privé le Bayern d'un avantage au score.

"Dans le club, on ne fait de reproches à aucun joueur", affirme-t-il, rejetant sur "des fans qui ne nous aiment pas" les sifflets contre Robben lors du match amical entre le Bayern et les Pays-Bas mardi à Munich.

© La Dernière Heure 2012