Le club le plus titré du football allemand n'a pas fait de sentiments face à "Pauli" qu'il a condamné à retrouver la 2e division un an après son retour dans l'élite


HAMBOURG Le Bayern Munich a sauvé sa saison samedi avec sa démonstration à St. Pauli (8-1, avec le 2e but signé Daniel Van Buyten), synonyme de troisième place du Championnat d'Allemagne et de qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions.

Le champion sortant a décroché son billet pour la C1 dont la finale 2012 aura lieu dans son stade dans le cadre atypique du Millerntorstadion, dans les quartiers populaires d'Hambourg.
Le club le plus titré du football allemand n'a pas fait de sentiments face à "Pauli" qu'il a condamné à retrouver la 2e division un an après son retour dans l'élite.

Grâce notamment à un doublé de Mario Gomez, ses 25e et 26e buts de la saison qui lui permettent de consolider sa première place au classement des buteurs, le Bayern, transfiguré depuis le limogeage de Louis van Gaal en avril, va pouvoir préparer sereinement l'arrivée de Jupp Heynckes en juillet et l'opération reconquête prévue pour 2011-12.

Les Bavarois, éliminés de la Ligue des champions en 8e de finale et jamais mieux classés que 3e en Bundesliga, peuvent même viser la deuxième place, car ils ne compte plus que trois points de retard sur le Bayer Leverkusen, tenu en échec par Hambourg (1-1).

De son côté, Dortmund n'a pas brillé pour son premier match en tant que champion d'Allemagne et s'est incliné 2 à 0 à Brême qui n'avait pourtant plus gagné à domicile depuis le 15 janvier.
Le Borussia ne peut donc plus battre les records de victoires à l'extérieur (11, qu'il co-détient) et de points inscrits (78, il en totalise 72) en une saison.

En bas de classement, la situation reste dangereuse pour trois clubs, Mönchengladbach, Wolfsburg, Francfort, qui peuvent encore accompagner St. Pauli en 2e division.

Mais Gladbach, revigoré par le Suisse Lucien Favre, devrait se sortir d'affaires, car il vient d'enchaîner sa troisième victoire de suite devant Fribourg (2-0).

Wolfsburg, champion d'Allemagne 2009, s'est incliné (2-1) à domicile devant Kaiserslautern et ne compte plus qu'un point d'avance sur Francfort, désormais 17e après sa défaite face à Cologne (1-0) qui a, du même coup, assuré, son maintien.

© La Dernière Heure 2011