Il reste quelques heures à Dimitri Mbuyu pour placer une dizaine d'indésirables

MOLENBEEK Si les joueurs et le staff peuvent travailler dans une certaine sérénité grâce au succès engrangé devant Zulte-Waregem, ce n'est pas le cas du directeur sportif, Dimitri Mbuyu. Le président Vermeersch l'a vêtu de l'habit de Tom Cruise dans Mission Impossible. Il revient à l'ancien Diable Rouge de placer une dizaine de joueurs qui ont été classés au rang d'indésirables.

En effet, en plein accord avec ses deux bras droits sur le plan sportif (Mbuyu et Cartier), le boss du Brussels a décidé de réduire son noyau A à 23 (peut-être 24) unités, soit 3 gardiens et 20 (ou 21) joueurs de champ. Les heureux élus sont Nys, Cordier, Lefèvre, Bruno, De Troetsel, Neva, Colpaert, Durieux, Petö, Karg- bo, Owona, Zanzan, Negouai, Culek, Le Postollec, Gorius, Citony, Matumona, Sutchuin, Kaliluka, Téhoué, Bangoura et Bouchouari. La 24e place devait être dévolue à Haydock mais le duo Mbyu-Cartier préfère l'attribuer à Jonckheere puisque le capitaine ne sera pas opérationnel avant la saison prochaine. De plus, certains éléments (Colpaert, De Troetsel, Bouchouari et Téhoué) sont encore aux soins.

En d'autres termes, de nombreux joueurs doivent débarrasser le plancher sans quoi ils seront renvoyés dans le noyau B. Pour ce qui est d'Andersen (Mönchengladbach) et de Benzouien (Santander), tout est déjà réglé. Ce n'est pas encore le cas pour Bengui et Dellevoet (il y a peu de chance qu'ils s'en aillent). Par contre, Fabrice Omonga devrait se lier ce mercredi avant minuit à OH Louvain. Julien Pinelli désire rejoindre les promotionnaires de Heppignies-Lambusart. Selemani est toujours en Chine où la situation pourrait se débloquer dans les prochaines heures. Il en va de même pour Moussa Sanogo et Ebou Sillah qui négocient en Israël, le premier avec le Maccabi Netanya, le second avec Hapoël Petach Tikva. Prévenus seulement ce lundi, Oulaï et Stojanovic risquent fort de rester sur le carreau, même si le manager du Serbe tente de trouver une solution dans l'urgence.



© La Dernière Heure 2007