Deux matches contre les Brugeois à Sclessin et deux buts pour le médian

LIÈGE Après sa très bonne prestation contre Courtrai, il y a quinze jours, Réginal Goreux espère être confirmé dans le onze de base , ce samedi contre le Cercle. Argument en sa faveur : il a marqué chaque fois qu’il a joué contre les Brugeois à Sclessin.

D’abord le 27 février 2008, lors du mémorable 4-0 en match retour des quarts de finale de la Coupe de Belgique, après une défaite 4-1 au match aller. Alors qu’il ne vivait que ses débuts rouches en équipe première, Régi avait inscrit le 3-0, synonyme de qualification, à la 85e minute, d’une frappe croisée dans le plafond. Milan Jovanovic avait ensuite fixé le score à 4-0.

Puis le 1er mars 2009, lors du 4-0 qui avait permis au Standard de refaire une partie de son retard sur Anderlecht en plein sprint final pour le titre.

“On me reparle encore parfois de ce but inscrit en Coupe de Belgique” , dit le joueur de 22 ans. “Il fait partie de mes meilleurs souvenirs avec l’ assist pour Mbokani lors du match du titre contre Anderlecht (NdlR : le 20 avril 2008), la victoire contre la Sampdoria en Europa League (NdlR : il avait été titularisé et avait donné d’excellents ballons) et ma titularisation à Arsenal en Ligue des Champions.”

Pour en revenir à l’actu rouche , le match contre le Cercle Bruges permettra de savoir si le Standard est réconcilié avec son public.

“J’ai discuté avec des supporters après le match contre Courtrai. Ce fut un échange de points de vue constructif. Je pense que tout va rentrer dans l’ordre” , dit Régi , qui est un leader dans le vestiaire liégeois. “Que je joue ou non, peu importe. Je dis toujours ce que je pense, que ce soit positif ou négatif. Cela vient naturellement. Mon statut ne me rend pas moins crédible aux yeux de mes coéquipiers. Ils acceptent d’entendre mon avis et sont même demandeurs.”



© La Dernière Heure 2010