"La Fédération et l'encadrement technique reconnaissent la violation de la bulle sanitaire de la délégation après l'entrée non-autorisée d'un coiffeur qui, malgré un test PCR négatif, n'aurait pas dû entrer en contact avec les joueurs", a déclaré la Fédération dans un communiqué.

La FFC indique que "les personnes impliquées seront pénalisées financièrement."

"Nous regrettons cette situation et informons que tous les membres de la délégation ont présenté un test PCR négatif ce samedi", a conclu la Fédération.

Avant la rencontre du Chili contre la Bolivie, vendredi pour le compte de la 2e journée de la Copa America (groupe A), l'une des stars de la sélection chilienne, Arturo Vidal, ainsi que le défenseur Gary Medel, avaient publié sur les réseaux sociaux des photos les montrant en train de se faire couper les cheveux par un coiffeur local, apparemment dans les locaux de l'hôtel où loge "la Roja".

Selon la presse chilienne, la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) devrait ouvrir un dossier disciplinaire auprès de la Fédération locale pour non-respect des stricts protocoles sanitaires, alors que le Brésil, pays hôte de la Copa America, est le deuxième pays le plus durement touché au monde par la pandémie de Covid-19, avec un demi-million de morts depuis samedi.