Football Ligue des Champions. Chelsea reçoit à nouveau Barcelone. Pour le plus grand plaisir de nos yeux

LONDRES L'expression finale avant la lettre ne peut pas être mieux utilisée aujourd'hui. Par un curieux coup du sort, Chelsea et le FC Barcelone se rencontrent en effet en 8es de finale, comme l'an dernier. Un des grands favoris de la compétition devra à nouveau s'avouer vaincu, plus tôt que prévu. Contrairement à l'an dernier, les Blues reçoivent lors du match aller.

L'ombre d'Anders Frisk

Il y a de cela un an, Barcelone - Chelsea avait vu les Catalans s'imposer (2-1). Jose Mourinho, déçu par le déroulement de la rencontre et l'exclusion de Didier Drogba, avait sous-entendu qu'une collusion était possible entre l'arbitre, Anders Frisk, et le FC Barcelone. Résultat des courses: l'arbitre suédois a reçu des menaces de mort, et a arrêté sa carrière. Mourinho, lui, fut suspendu par l'UEFA. «Je n'étais pas préparé à ces événements», avait avoué Frisk. «Cela s'empirait jour après jour. Je ne laissais pas ma famille aller chercher le courrier ou répondre au téléphone. C'est plaisant de siffler mais cela ne l'est plus quand on prend en considération ce qui s'est passé...»

Le retour fut spectaculaire. Chelsea prit les devants rapidement. Après 19 minutes, Gudjohnsen, Lampard et Duff donnaient une large avance aux Londoniens. Ronaldinho, via un penalty et un pointu, croyait offrir la qualification aux Espagnols. Mais une tête de Terry à 14 minutes de la fin brisa son rêve. «Vous vous rappelez toujours les pires choses, se remémore le Brésilien. J'ai en tête les images du match de l'an passé à Londres. Je ne veux pas que cela se répète cette année...»

Cette saison, en phase de groupe, le FC Barcelone n'a abandonné que deux points au Panathinaikos et a terminé avec 16 points et la meilleure attaque (16 buts). Chelsea, lui, a été moins impressionnant dans le groupe d'Anderlecht. Les Anglais ont connu une fois la défaite et deux matches nuls, et n'ont marqué qu'à 7 reprises. Mais l'équipe de Mourinho n'a pas connu la défaite en C 1 à domicile, et connaît en Coupe d'Europe une série de 6 matches sans défaite face à des adversaires espagnols, à Stamford Bridge.

Actuellement, Chelsea n'est pas en grande forme, mais domine toujours la Premier League. Les Londoniens peuvent compter sur un Crespo en forme, comme le sont Robben, Joe Cole ou encore Wright- Philipps. Didier Drogba, lui, connaît une petite baisse de régime suite à une blessure au genou et ne sera pas titulaire, alors qu'en face, depuis son retour de la Can, Eto'o ne s'est pas montré décisif. L'atout de Barcelone sera Ronaldinho. Le Brésilien, après deux matches de suspension, est revenu samedi contre le Betis, avec un but à la clé, mais aussi son grain de génie impliqué dans trois autres. Messi, Deco, mais aussi Puyol et Victor Valdes sont aussi en forme. La clé du match pourrait résider dans la défense de Chelsea, qui n'affiche plus la même assurance que par le passé.

Pour ce soir, du côté de Chelsea, del Horno est de retour, alors que Gallas et Makelele sont douteux. Barcelone pourra compter sur Van Bommel et Motta. Giuly, lui, est forfait sur blessure. «Nous voulons parvenir à l'étape suivante», explique John Terry, le capitaine anglais. «Barcelone joue très bien en championnat... comme nous. Ce sera à nouveau une rencontre excitante!» Les téléspectateurs n'attendent que cela!

© Les Sports 2006