CAN 2008 Les dirigeants n'ont pas encore accepté la démission du Franco-Polonais Kasperczak


DAKAR L'entraîneur de l'équipe sénégalaise de football, le Franco-Polonais Henri Kasperczak, a donné sa démission, qui n'a pas été encore acceptée par ses dirigeants, à la suite de la défaite de son équipe face à l'Angola (3-1) à la CAN-2008, rapporte lundi la presse sénégalaise.

"Henri Kasperczak a surpris son monde en annonçant sa démission (tard dimanche soir), quelques heures après la lourde défaite de ses troupes face à l'Angola", écrit le quotidien pro-gouvernemental Le Soleil, qui a plusieurs envoyés spéciaux à Tamale, au Ghana, où sont basées les équipes du groupe D (Angola, Afrique du Sud, Sénégal et Tunisie).

"Il a informé de sa décision ses joueurs et Cheikh Seck, le vice-président chargé des compétition internationales (au sein de la Fédération sénégalaise de football, ndlr), ajoute Le Soleil. Il a fait ses valises (dans la nuit de dimanche à lundi), dans l'attente du premier avion qui l'éloignerait du Ghana."

Selon Le Soleil et l'Agence de presse sénégalaise APS, le sélectionneur démissionnaire devait "confirmer par écrit" son départ au président de sa fédération (FSF).
La radio privée RFM a précisé que son adjoint, Lamine Ndiaye, avait pris les rênes de l'équipe et assurerait l'intérim pour le prochain match du Sénégal, jeudi contre l'Afrique du Sud.

Aucun officiel sénégalais chargé de gérer les affaires sportives n'était immédiatement joignable.