Le règlement Fifa applicable chez nous

LAEKEN Le comité sportif a sévèrement sanctionné le Germinal Beerschot pour le comportement de ses supporters lors de la rencontre contre le Standard, le 24 novembre. Ceux-ci avaient tenu des propos racistes vis-à-vis de Mohamed Sarr. C'est la première fois que le racisme est ainsi sanctionné à l'UB. Roulers avait été acquitté faute de preuves figurant dans le rapport d'arbitre.

La question était avant tout juridique. Pouvait-on appliquer sans ratification le règlement Fifa (art. 55 du code disciplinaire) qui demande aux fédérations de punir un club dont les supporters (et même le public en général s'il est impossible de les identifier) ont une attitude clairement raciste.

20.000 € d'amende et un match international à huis clos

La sanction doit être exemplaire : 30.000 francs suisses (20.000 euros) et l'obligation de disputer le prochain match international à huis clos. Ces peines étaient réclamées par le parquet fédéral. Le comité l'a suivi mais a accordé le sursis au club du Kiel jusqu'au 30 juin 2007. Ce sursis n'est pas nécessairement une faveur pour le GB parce qu'en cas de récidive avant la fin de la saison, cette peine s'ajoutera à celle qui sera prononcée pour faits similaires.

Le club anversois n'a pas encore décidé s'il interjetterait appel. La balle est plutôt dans le camp des supporters ultras du club. La direction a déjà fait de gros efforts (les plus importants effectués par un club belge) pour éradiquer le racisme de ses tribunes. Le GB doit instaurer la tolérance zéro.



© La Dernière Heure 2007