Le géant anglais accroché par les USA

Football

Publié le - Mis à jour le

Le géant anglais accroché par les USA
© AP

Capello répétait sa conviction qu'il disposait d'une équipe capable d'"aller en finale du Mondial", qu'elle entamait à Rustenburg face aux Etats-Unis. Le marquoir indiquait 1-1, après un but de Gerrard d'entrée et l'égalisation de Dempsey à la 40ème. En seconde, le score n'a plus évolué

Revivez Angleterre - USA: 1-1

L'Argentine l'emporte sur le Nigeria (1-0)

La Corée du Sud déborde la Grèce (2-0)

Les photos des matchs du jour

Les résultats et classements

Le blog 3e Miss-Temps

Le Blog Babes


RUSTENBURG Favoris du groupe C, l'Angleterre et les Etats-Unis ont ponctué leur première sortie dans le Mondial-2010 de football sur un partage 1 à 1, samedi soir à Rustenburg, le gardien anglais Robert Green commettant une énorme erreur sur le but égalisateur américain. Dimanche, l'Algérie et la Slovénie jouent l'autre match de la poule.

A l'instar de la Corée du Sud et de l'Argentine, plus tôt dans la journée, l'Angleterre a connu une réussite très rapide. On jouait depuis 3 minutes et 34 secondes exactement. Le temps pour Heskey d'isoler Gerrard. Le capitaine anglais prit tout le monde de vitesse avant de glisser le cuir dans les filets. La rencontre s'avéra très ouverte entre deux équipes physiques au jeu offensif.

Les Américains, plus entreprenants avant la pause, se montrèrent menaçants via les têtes non cadrées d'Altidore (19e) et Onyewu (27e) et sur un envoi de Donovan (39e). Ils obtinrent leur récompense à cinq minutes de la pause sur un cadeau monumental du gardien anglais Green qui laissa échapper un tir anodin de Dempsey (1-1). Les Anglais avaient eu l'occasion de doubler leur avance par Lennon (20e) et Rooney (20e) et ensuite de reprendre l'avance via Johnson (41e).

Après la pause, l'Angleterre prit davantage de risques et il fallut d'excellents arrêts de Howard pour empêcher Heskey (52e), Lampard (63e) et Wright-Philips (75e) de reprendre l'avance. Green avait lui eu besoin de son poteau pour écarter l'envoi d'Altidore (65e). L'Angleterre domina totalement la fin de rencontre sans toutefois parvenir à arracher la victoire.

Des déclarations...


Steven Gerrard (Angleterre): "Le plus important c'est de ne pas perdre, malheureusement on a pris un but malheureux, je crois qu'après on aurait pu gagner. L'important, c'est qu'on sait qu'il nous faut 7 points pour nous qualifier. Je ne crois pas qu'on puisse critiquer le gardien. Une erreur comme celle-là (celle de Robert Green le gardien), ça peut arriver, Robert va s'en remettre, d'ailleurs il nous a sauvé sur un tir américain, on est tous derrière lui."


Bob Bradley (entraîneur américain): "Nous avons fait un bel effort collectif pour revenir au score. A la mi-temps, nous nous sommes dit que nous avions une chance de gagner, et à la fin nous prenons un point."


Tim Howard (gardien des Etats-Unis): "C'est un bon résultat pour nous. On voulait au moins un nul pour bien lancer le tournoi. On a fait notre boulot. Rob (ndlr: Green son homologue anglais, auteur d'une bourde) a fait quelques bons sauvetages. Mais faire des choses stupides fait partie de ce poste de gardien. Je me sentirais très mal à sa place. Mais les gardiens ont les épaules larges. On était un peu fébrile en début de match comme l'a montré le but de Gerrard. On était supposé bien rentrer dans la rencontre. Mais on a su répondre rapidement. Défensivement, on a fait le boulot, c'était dos au mur parfois, mais on a tenu en étant à peu près bien organisé."




© La Dernière Heure 2010

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info