Le malaise cardiaque de Christian Eriksen en plein match entre le Danemark et la Finlande ce samedi ne cesse de faire parler. Le joueur danois qui s'est écroulé sur la pelouse pendant le jeu a été directement transporté à l'hôpital, et la rencontre a été suspendue le temps d'avoir des nouvelles positives du milieu offensif. L'international de l'Inter Milan va mieux, a t-il fait savoir ce lundi .

Suite à cet incident plusieurs internautes ont rapidement suggéré que le malaise du footballeur était lié au vaccin contre le Covid-19. Mais c'est faux puisque Eriksen n'a pas été vacciné, comme le rappellent nos confrères de la RTBF.

Sur Twitter, des utilisateurs affirment que l'international danois avait reçu une dose de Pfizer une dizaine de jours avant le match. L'information a rapidement été relayée par les anti-vaccins, dont notamment par le chanteur français Francis Lalanne, qui a évoqué le lien entre la vaccination et le malaise d'Eriksen. Son tweet a depuis été supprimé.

Ces allégations ont été rejetées par Giuseppe Marotta auprès de la TV italienne. L’administrateur délégué de l’Inter de Milan a assuré, sur la Rai 1, que Christian Eriksen n'avait pas été vacciné et qu'il n'avait pas eu le Covid-19. "Pour l’instant Eriksen est entre les mains de la Fédération danoise de football, nos médecins ont immédiatement pris contact avec leurs collègues danois. Eriksen n’a pas eu le Covid et n’a pas été vacciné. Le joueur a fait ses preuves, c’est un champion. Espérons qu’il pourra résoudre ces problèmes de santé ", a déclaré le cadre de l'Inter Milan.

Il faut savoir que l'UEFA n’a imposé aucune obligation vaccinale pour cet Euro et le Danemark n’a pas imposé aux joueurs de son équipe de se faire vacciner. 

Les raisons du malaise pas encore connues

Si l'état de santé de Christian Eriksen est stable depuis samedi, les raisons de son malaise ne sont pas encore connues. "On n’a pas d’explications sur ce qu’il s’est passé", a déclaré le médecin de la sélection danoise, Morten Boesen, lors d’une conférence de presse , précisant que les tests médicaux d'Eriksen avant la compétition étaient tout à fait bons.

Le médecin de l'Inter de Milan, Piero Volpi, et l'ancien cardiologue du capitaine danois de 29 ans lorsqu'il était au club des Tottenham Hotspur, le Professeur Sharma, ont également assuré qu'Eriksen n'avait pas de problèmes cardiaques, ni de santé en particulier. Il est toujours en observation à l'hôpital et va subir des examens complémentaires dans les prochains jours qui permettront peut-être d'éclairer les raisons de son malaise.