Paul Van Himst ne mâche pas ses mots au sujet de l'équipe anderlechtoise actuelle

ANDERLECHT Le Sporting Anderlecht sera-t-il européen la saison prochaine ? La question peut désormais être sérieusement posée, vu les neuf points de retard pris sur le Cercle, 3e.

"Anderlecht qui ne se qualifie pas pour une Coupe d'Europe, c'est inimaginable... en principe", observe un Paul Van Himst assez pessimiste quand il doit évoquer l'équipe mauve actuelle. "En championnat, tout le monde a compris qu'Anderlecht pouvait oublier les deux premières places, mais je pense que même pour la 3e place, ce sera compliqué ! Car le Cercle n'est pas là par hasard : en plus, l'équipe de De Boeck remporte ses rencontres avec une facilité déconcertante..."

Van Himst a beau se gratter la tête, il a rarement connu un Anderlecht si mal en point. "Manquer un début de championnat ou connaître une mauvaise passe à cause d'un calendrier difficile, cela peut arriver. Mais ici, nous sommes presque en février et on attend toujours les premières victoires convaincantes d'Anderlecht ! C'est anormal. Le malaise est très profond et ses racines ne datent pas d'hier. Cela fait déjà un bon moment que le club a ces problèmes."

"Il est grand tempsde se réveiller !"

Des maux profonds, comme des erreurs de casting, conjugués à de nombreuses blessures : voilà, selon Van Himst, ce qui explique les errements du champion en titre. "Pour diverses raisons, l'équipe change chaque semaine : il est très difficile dans ces conditions de trouver un vrai collectif et des automatismes. On est très loin de la gloire ! Le Sporting a encore la Coupe d'Europe et la Coupe pour se lancer sa saison, et je reste persuadé qu'il en est capable. Mais il est grand temps de se réveiller !"



© La Dernière Heure 2008