Cohabitant dans le même hôtel depuis l’entame de la semaine, les joueurs de l’Albert et ceux de l’équipe olympique du Qatar (U23) ont connu des rapports un peu plus tendus lors de la joute amicale prévue hier en fin d’après-midi.

Alors que les Montois ont abordé cette partie sérieusement mais en jouant de manière propre, les Qataris ont à plusieurs reprises dépassé les limites en arrivant en retard sur quelques actions sans retirer le pied.

Résultat des courses : Nyoni étalé après un duel aérien, Angeli balancé au-dessus du banc des remplaçants et quelques contacts un peu trop durs. Sur le bord du terrain, la tension montait aussi entre Enzo Scifo et le staff qatari.

La goutte d’eau qui fit déborder le vase fut un tacle dangereux par-derrière sur Mununga à la 39e minute de jeu. Après avoir logiquement exclu le joueur qatari, l’arbitre de la rencontre décida… de stopper le match et de rentrer chez lui.

Avant cette fin de match prématurée, les Montois dominèrent et contrôlèrent les débats face à des adversaires vifs et techniques. Mununga, Le Postollec (par deux fois), Jarju et Chatelle se créant des opportunités d’ouvrir le score. Une fois la partie arrêtée, Enzo Scifo invita ses hommes à un petit entraînement.

"Sur une mi-temps nous avons quand même évité deux ou trois attentats", relatait Flavien Le Postollec, le capitaine montois. "Les Qataris auraient peut-être été calmés après l’exclusion de leur joueur. Je pense que l’arbitre a pris une bonne décision. Cela ne servait à rien de jouer avec le feu. Notre noyau n’est déjà pas très large, donc cela aurait été inutile de perdre quelqu’un sur un tel match. Les deux formations n’ont pas abordé ce match avec la même mentalité."

Un raisonnement également tenu par un Enzo Scifo content du comportement de ses hommes qui ne sont pas tombés dans le piège de la provocation ou de la frustration : "J’ai dit à l’arbitre que son choix était le meilleur. Ce qui me rassure, c’est la manière de réagir de mon équipe. Il y a deux semaines, la rencontre aurait peut-être mal tourné, par manque de lucidité de la part de mes joueurs. Ici, ils sont restés calmes. Ce qui s’est passé aujourd’hui me rassure car j’ai vu une réaction collective. Mon équipe a de la personnalité et doit le montrer. Il nous reste trois matches amicaux avant le début du championnat et cela me convient."

La prochaine rencontre de préparation des Hennuyers se disputera le samedi 13 juillet à et contre Visé, avant un déplacement à Amiens le lundi 15 juillet…