La FIFA, l'instance mondiale du football, travaille à un plan pour débuter le mercato une fois que toutes les compétitions seront terminées.

C'est ce que l'agence Reuters a révélé jeudi sur base d'un document interne qu'elle a consulté.

La plupart des contrats des footballeurs courent jusqu'au 30 juin, une date qui signifie aussi officiellement la fin de la saison. La chance est grande que les compétitions européennes, actuellement suspendues en raison du coronavirus, ne soient pas terminées à cette date. Beaucoup de clubs rencontreraient de gros problèmes financiers si la saison n'allait pas au bout. La Premier League serait le championnat le plus touché, les clubs perdraient de 1,1 à 1,2 milliard d'euros. La Liga espagnole pourrait perdre entre 800 et 950 millions d'euros. Pour la Bundesliga allemande, les pertes tourneraient entre 650 et 750 millions d'euros.

La Serie A italienne risque de voir entre 550 et 650 millions d'euros partir en fumée et en France, pour la Ligue 1, le manque à gagner se situe entre 300 et 400 millions d'euros, selon une étude de KPMG. Les membres du groupe de travail de la FIFA vont discuter jeudi d'un plan concernant les contrats des joueurs et entraîneurs. Les détails ne sont pas encore connus. L'instance mondiale doit aussi étudier les cas des joueurs qui ont déjà signé dans un nouveau club pour la saison prochaine et ceux qui sont prêtés jusqu'au 30 juin.

Avec le report de l'Euro 2020 à l'année prochaine, l'UEFA a prolongé la saison des clubs jusque fin juin, mais vu la gravité de la crise liée au covid-19, il semble évident que les clubs auront besoin de plus de temps pour conclure la saison. Une adaptation des contrats et de la période de transferts deviendra alors nécessaire.